Comment et pourquoi ne pas crier sur un enfant

crier sur un enfant

Comme le dit si bien Isabelle Filliozat, “il est paradoxal de crier sur un enfant pour lui demander de se calmer”…

En criant sur un enfant :

– nous lui offrons le mauvais exemple (or nous sommes ses principaux modèles).

– nous chargeons son corps d’adrénaline et de glucocorticoïdes.

– il se fige et accumule du stress (l’amygdale est en alerte, le rendant incapable de réfléchir).

– des hormones se libèrent et le pousseront à commettre une nouvelle bêtise.

La solution à adopter est d’abord de se calmer soi-même

  • Voici 3 étapes pour retrouver son calme.
  1. Je vous propose de respirer lentement en fermant les yeux et en vous concentrant sur votre respiration pour apaiser votre organisme (et repousser la colère). Comptez dans votre tête le nombre d’inspirations et d’expirations. Cela aide à se concentrer.
  2. Entrouvrir les lèvre ou les caresser a aussi des vertus relaxantes. Relâchez votre mâchoire.
  3. Sourire vraiment ou dans votre tête va finir d’envoyer un message à votre cerveau : “tout va bien”.

 

  • Ensuite, prenez la parole pour vous exprimer sans juger à la première personne (“je”). Prônez la communication non-violente et la bienveillance.

Les phrases de cet article vous aideront à cerner le principe de ce langage efficace et respectueux.

Vous trouverez le schéma exact de la communication non-violente ici.

 

  • Enfin, rétablissez le lien affectif avec votre enfant avec un jeu, un massage ou un câlin.
  • Revoyez les règles si nécessaire pour éviter que la même situation ne se reproduise.

 

bouton lectureSources :

“Il me cherche” d’Isabelle Filliozat à commander sur amazon.fr .

“Le pouvoir des petits riens” de Rick Hanson à commander sur amazon.fr .

 

 

Besoin d’une formation à la parentalité positive avec Isabelle Filliozat ?

isabelle filliozat formation vidéo parentalité positive

 

Nous travaillons en ce moment sur un ebook à propos de la parentalité “épanouie”.

Pour être informé de sa disponibilité, n’hésitez pas à vous abonner à cette newsletter dédiée aux parents :

[wysija_form id=”3″]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.