3 techniques simples pour apaiser la colère

3 techniques simples pour apaiser la colère

Au cours de mes lectures, j’ai eu l’occasion de découvrir et tester plusieurs méthodes pour laisser partir la colère. Les mots sont importants : laisser partir la colère. Car il s’agit de cela. Je les partage avec vous.

La première étape commune à toutes ces techniques est de prendre conscience que la colère est là et de ne surtout pas essayer de la nier ou de la refouler.

Pour la deuxième étape, je vous laisse découvrir les 3 techniques qui fonctionnent le mieux sur moi.

 

1) La marche méditative

Quand nous sentons la colère poindre, Thich Nhat Hanh conseille de marcher quelques instants à l’écart en pratiquant ainsi :

J’inspire, je sais que la colère est là.

J’expire, je sais que la colère est en moi.

J’inspire, je sais que la colère est désagréable.

J’expire, je sais que ce sentiment va passer.

J’inspire, je suis calme.

J’expire, je suis assez fort pour prendre soin de cette colère.

 

L’idéal est de calquer le rythme des pas avec la respiration et de se concentrer sur le moment présent.

 

2) La cohérence cardiaque

La respiration selon un rythme très précis va déclencher ce qu’on appelle la cohérence cardiaque : la résonance entre le coeur et la respiration.

Pratiquez 6 cycles de respiration par minute pendant 5 minutes.

Suivez le rythme dans la vidéo pour vous aider.

 

3) Le décompte en souriant

Quand vous sentez la colère monter, arrêtez-vous, fermez les yeux et prenez une longue inspiration en comptant jusqu’à 10 dans votre tête puis expirez lentement l’air en souriant. Si cela ne suffit pas, recommencez. Pendant ce laps de temps, prenez conscience des tensions dans votre corps et des pensées qui vous traversent l’esprit. Le sourire va donner le signal que la situation est sous contrôle et vous récupérerez l’usage des fonctions supérieures de votre cerveau.

 

 

Que faire après la colère ?

Comme le dit Marshall B. Rosenberg, « Il est important de comprendre que le déclencheur de notre colère n’en est pas la cause. »

Maintenant que vous avez retrouvé le contrôle, il est donc nécessaire de déterminer la cause.

Pour cela, je vous invite à lire cet article basé sur la communication non-violente.

 

Sources :

“La sérénité de l’instant” de Thich Nhat Hanh disponible sur Amazon.fr.

“Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicament ni psychanalyse” de David Servan-Schreiber disponible sur Amazon.fr .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.