Les racines du matérialisme sont dans l’enfance

Richard Wiseman, dans son livre « 59 secondes pour prendre les bonnes décisions », nous donne le résultat d’une étude qui répond à cette question : Pourquoi certains d’entre nous sont-ils matérialistes ?

Il semblerait que le matérialisme prenne ses racines dans notre plus tendre enfance.

Les racines du matérialisme sont dans

Des chercheurs ont soumis un questionnaire à des jeunes de 8 à 18 ans pour évaluer leur estime de soi.

Ils leur ont ensuite montré des images autour de 5 grands thèmes : loisirs, sport, objets, entourage et réussite sociale.

A partir de ces images, il leur a été demandé de réaliser un collage qui illustrerait la réponse à cette question : « Ce qui me rend heureux« .

Les chercheurs ont ensuite calculé le pourcentage d’images piochés dans la catégorie « objets », pour mesurer le degré de matérialisme, et l’ont corrélé avec le score d’estime de soi.

Bilan :

Les enfants avec peu d’estime d’eux-même étaient plus matérialistes que les autres.

 

Pour vérifier cette tendance, les scientifiques ont réalisé une seconde série d’expériences.

Dans un groupe d’enfants, ils ont demandé à chacun de se complimenter mutuellement par écrit.

Les enfants ayant reçu ces signes de reconnaissance ont réduit de moitié le nombre d’images d’objets de leur collage.

 

Moralité : le matérialisme est d’autant plus grand que l’estime de soi est faible mais quelques mots gentils et de la reconnaissance permettent d’inverser la tendance.

Corollaire : la tendance au matérialisme d’un enfant est un indicateur de faible estime de soi. Le sachant, il est possible d’agir.

 

Source : « 59 secondes pour prendre les bonnes décisions » de Richard Wiseman disponible sur Amazon.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.