L’univers n’est pas à la disposition de notre psychisme : pensées positives vs psychologie positive

L'univers n'est pas à la disposition de notre psychisme

Je souhaitais partager avec vous une citation de Matthieu Ricard qui distingue pensée positive et psychologie positive :

« Il ne faut pas confondre, comme cela arrive souvent, la psychologie positive avec la « pensée positive ». Cette dernière a été promue par des ouvrages populaires dénués de tout fondement scientifique comme « La puissance de la pensée positive » du pasteur Norman Vincent Peale et « Le secret » de Rhonda Byrne, qui proclament qu’il suffit de souhaiter fortement quelque chose de « positif » pour que cela se produise. Une telle démarche s’apparente d’avantage au mécanisme de la « pensée magique ». En effet, l’Univers n’est pas à la disposition de notre psychisme et ne constitue pas un catalogue sur lequel nous pourrions commander tout ce qui est censé satisfaire nos désirs et nos caprices.

La psychologie positive, pour sa part, est un domaine de recherche scientifique qui s’est donné pour but d’étudier et de renforcer les émotions positives, celles qui nous permettent de devenir de meilleurs êtres humains, tout en éprouvant une plus grande joie de vivre. Selon Barbara Fredericton : « Les émotions positives ouvrent l’esprit et élargissent la palette des pensées et des actions. Elles engendrent des comportements flexibles, accueillants, créateurs et réceptifs. » Le développement de ce type d’émotions présente un avantage évolutif dans la mesure où il nous aide à élargir notre univers intellectuel et affectif, à nous ouvrir à de nouvelles idées et expériences. »

 

Ce que Matthieu Ricard entend par là est que la loi de l’attraction n’existe pas. En revanche, nous pouvons, en nous engageant dans des actions concrètes comme celles suggérées par la psychologie positive, provoquer des situations à notre avantage par notre comportement et nos interactions avec notre environnement.

Là où les écrits « magiques » peuvent intervenir est lorsqu’ils nous font ressentir des émotions positives qui elles-mêmes influencent nos actions. Par exemple, si nous croyons que la loi de l’attraction fonctionne, nous imprimons cette idée dans notre subconscient. Or c’est ce subconscient qui dirige notre vie et prend les décision 90% du temps. Il nous mènera donc sur la route de nos objectifs.

Ainsi, nous n’attirons rien mais nous déclenchons ce que nous attendons avec plus d’audace par exemple. Après, libre à nous d’y voir une forme de « magie personnelle ».

 

Et sachez que ce marché de la magie est très très fructueux…

 

Source : Love 2.0 de Barbara Frederickson

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.