Albert Einstein à propos de la compassion

Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion afin d'embrasser toutes les créatures vivantes et la totalité de la nature dans sa beauté. (1)

Je souhaitais partager avec vous une citation d’Albert Einstein relayée dans l’excellent livre « l’esprit est son propre médecin » :

« Un être humain est une partie du tout, que nous appelons « Univers », une partie limitée dans le temps et l’espace. Il fait l’expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme séparés du reste-une sorte d’illusion d’optique de sa conscience.  Cette illusion est une forme de prison pour nous, qui nous restreint à nos désirs personnels et à l’affection de quelques personnes, les plus proches de nous. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion afin d’embrasser toutes les créatures vivantes et la totalité de la nature dans sa beauté. »

 

 

Pour élargir notre cercle, je vous invite à lire cet article qui présente une méditation sur l’amour bienveillant :

Testez cette méditation de l’amour bienveillant et découvrez ses étonnants effets

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.