10 raisons d’aller voir « Seul sur Mars »

10 raisons d'aller voir Seul sur Mars

Vous vous demandez peut-être pourquoi j’évoque une sortie cinéma sur le site ?

La première explication est que j’ai pris beaucoup de plaisir à assister à la fantastique épopée du botaniste Mark Watney (Matt Damon) dans ce film de Ridley Scott .

Le deuxième argument est que ce film déclenche des réflexions et des prises de conscience sur des thèmes que nous abordons régulièrement ici.

Voici 10 raisons d’aller voir « seul sur mars » et les liens vers les articles qui évoquent ces thèmes sur le site.

  1. C’est un excellent divertissement : effets spéciaux impressionnants, casting de rêve, humour omniprésent, musique disco ! (hé oui),…

  2. J’ai ressenti de l’espoir pour l’humanité, capable de réunir toutes ses forces, ses connaissances et sa passion pour la réussite d’une seule cause : le sauvetage d’un être humain. Le « nous » est plus fort que le « je » quand nous regardons dans la même direction ne toute bienveillance et oublions notre ego. (voir cet article)

  3. J’ai pris conscience de notre instinct de survie, inné, de notre neuro-sociabilité et de notre capacité de résilience. Nous savons nous relever en cas de coups durs. Nous sommes conçus pour survivre et nous avons une propension à vouloir améliorer notre condition : par nous-mêmes ou à plusieurs. (Voir cet article)

  4. Prendre de la hauteur et relativiser : que représentent nos problèmes sur l’échelle du temps et de l’espace ? Ce film est l’occasion de s’élever et de changer de perspective par rapport à nos tracas quotidiens afin de relativiser et d’apprendre à fixer notre attention sur ce qui nous permet d’avancer (voir cet article et cet article).

  5. « chaque vie compte » et « chacun a sa place » : quels magnifiques messages pour renforcer la confiance en soi de chacun. (voir cet article)

  6. Les échecs et la souffrance sont des étapes vers la réussite : dans son journal de bord, nous suivons les fluctuations du moral de Mark Watney : entre découragement, espoir et joie. Nous percevons aussi la gratification liée aux efforts (même infructueux).(voir cet article)

  7. L’importance de l’apprentissage et le rôle des échecs dans le processus : on apprend de ses erreurs, c’est comme cela qu’on avance et qu’on construit durablement. Un échec admis et compris est une opportunité supplémentaire de réussir. Le héros évoque aussi ses études et, plus important, le savoir-faire qu’il a appris à côté (l’école de la vie). (voir cet article et cet article)

  8. La nature et l’homme : c’est grâce à ses connaissances en botanique que le héros parvient à survivre. J’aime ce message essentiel. D’ailleurs, nous sommes la nature. (voir cet article)

  9. Le rôle des émotions dans les prises de décision : pour l’équipage, le héros ou les membres de la NASA, les meilleures décisions sont prises en laissant s’exprimer les émotions et en les écoutant.(voir cet article)

  10. La créativité : Mark Watney est contraint de faire preuve de créativité pour survivre. Les idées émergent comme des messages de son inconscient. L’humour, la musique et les interactions sociales (même pas e-mail) favorisent cette émergence. Ce sont les effets des émotions positives ! Notons aussi l’importance de se fixer des objectifs.(voir cet article et cet article)

 

Il y a un dernier message fort dans ce film :

« Il ne suffit pas de vouloir très fort quelque chose pour que cela se produise. Une pensée aussi positive soit-elle, sans action concrète, est complètement stérile. (voir cet article) »

 

Bonus : le test psychologique de la NASA

 

Voilà pour cette critique un peu particulière de « seul sur Mars ».

Je vous recommande ce film et, pour aller plus loin, la lecture de l’ouvrage d’Andy Wear dont il est l’adaptation :

seul sur mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.