Le bonheur à l’école, c’est possible. Regardez.

Nathalie_Vermes___L_école_autrement__version_longue__-_YouTube

Nathalie Vermes a décidé de placer le bonheur des élèves au centre de son enseignement.

Je n’ai qu’un mot : bravo !

Non, en fait j’ai plus qu’un mot car je suis heureux de voir à quel point la psychologie positive est puissante et constitue un projet éducatif concret et pertinent.

En effet, Nathalie Vermes, en prenant la décision d’agir dans ce sens, se facilite la tâche.

Car :

  • il faut être heureux pour réussir (voir cet article).
  • les émotions positives développent les capacités d’apprentissage (voir cet article).
  • les enfants en qui on place de la confiance et avec qui on fait preuve de bienveillance sont motivés et optimistes.
  • la communication non-violente est la clé pour une meilleure société (voir cet article).
  • l’empathie déclenche l’empathie (et contribue au développement du cerveau des enfants). C’est un cercle vertueux (voir cet article).
  • l’optimisme est un cadeau pour toute leur vie. Les enfants qui sont optimistes se relèvent plus vite après des échecs, résistent mieux au stress, sont plus appréciés socialement et ont une vie plus épanouie (voir cet article).

 

 

Conseils lectures pour se lancer dans ce type d’enseignement (à l’école et à la maison) :

“L’école de l’optimisme” de Martin Seligman (19,90€ sur amazon ou fnac)

l'école de l'optimisme

“La psychologie positive avec les enfants” d’Agnès Dutheil (14,90€ sur amazon ou fnac)

la psychologie positive avec les enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.