Neurosciences : 6 astuces pour être plus heureux

Neurosciences 6 astuces pour être plus heureux

Eric Barker a interrogé un spécialiste des neurosciences, Alex Korb, pour connaitre des façons d’augmenter le niveau de bonheur dans nos vies rapidement. Les voici.

 

  1. Ecouter de la musiques des meilleurs moments de notre vie
    La musique a le pouvoir de nous transporter où et quand nous l’avons écoutée. Ainsi, si nous étions heureux au moment où nous avons entendu tel morceau, il nous suffit de le réécouter pour ressentir les émotions d’alors. C’est une madeleine de Proust sonore en soi. Et cela peut remonter à très très loin !
    Plus ? La musique rend-elle heureux ? 
  2. Sourire…et porter des lunettes de soleil
    On peut en effet « tromper » le cerveau en souriant. Il se dira :  » si je souris, je dois être heureux ! » et cela vous fera ressentir de la joie. Mieux, la recherche a montré que le sourire donne autant de plaisir que 2000 barres de chocolat et 25000$ !
    De la même manière, si vous êtes obligé de plisser les yeux parce que le soleil vous éblouit, le cerveau associera cela à un signe d’inquiétude et vous fera ressentir cette émotion. Donc il est préférable de porter des lunettes de soleil. Ainsi vous paraitrez cool et heureux. 🙂
    Plus ? 10 astuces pour tester l’influence du corps sur l’esprit 
  3. Avoir un objectif à long terme
    Si nous avons des objectifs, notre vision du monde change complètement. Le stress et l’inquiétude diminuent. Nous nous sentons plus heureux. La vie prend du sens !
    Plus ? Comment choisir et poursuivre vos objectifs (pour être et rester heureux) 
  4. Bien dormir
    Le manque de sommeil nous entraine dans des états dépressifs. A l’inverse, bien dormir est synonyme de bien-être mental et physique.
    Plus ? Voici les recommandations de temps de sommeil pour chaque tranche d’âge et 15 conseils pour améliorer votre sommeil et lutter contre les insomnies 
  5. Stop à la procrastination 
    Pour mener à bien une tâche, trois parties du cerveau jouent un rôle :
    – le cortex préfrontal : qui réfléchir aux objectifs à long terme
    – le striatum dorsal : qui reproduit préférentiellement ce qui a été fait dans le passé
    – le noyau acumbens : qui est le « fêtard » du groupe et qui a tendance à se dissiper facilement.C’est le noyau acumbens qui gagne dans le cas de la procrastination. Pour adopter la bonne habitude ne plus procrastiner, il faut calmer le stress. Pourquoi ? parce c’est le stress qui rend inactif le cortex préfrontal. Donc commençons par réduire ce stress. Deuxième astuce : faire le premier pas. En effet, le fait de se mettre en marche, même en faisant une petite action de l’objectif final, mobilisera les ressources et la motivation pour continuer.
    Plus ? Les effets du stress sur notre cerveau et 15 solutions pour en venir à bout

  6. Marcher 30 minutes par jour si possible avec un ami et dans la nature
    Toutes les études le prouvent, Marche+nature+amitié = bonheurPlus ? Bien-être : Marcher, c’est bien. Marcher à plusieurs, c’est mieux. et Le contact avec la nature améliore notre santé mentale et Créativité, mémorisation, attention : La marche à pied est excellente pour notre cerveau !

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.