Astuce : dire “stop” plutôt que “non” aux jeunes enfants

Il vaut mieux dire %22stop%22 plutôt que %22non%22 aux jeunes enfants

Dans son livre “J’ai tout essayé”, Isabelle Filliozat nous explique qu’il est préférable de dire STOP ! plutôt que “non” à un jeune enfant pour faciliter son apprentissage. 

En effet, “STOP !” est plus efficace et moins ambigu pour les enfants. Ceci car le “non” est souvent énoncé sur un ton de reproche avec une attitude qui amplifie l’émergence de d’émotions désagréables (froncement de sourcils), engendrant du stress qui ralentit ou bloque l’apprentissage.

Un “stop” est préférable car il est impératif et non blâmant.

Le plus souvent, les enfants de cet âge cherchent le regard, l’autorisation du parent, avant de toucher un nouvel objet. C’est le moment de dire “stop”, puis d’expliquer en mettant des mots simples sur l’interdit, sans vous attendre pour autant à ce qu’il mémorise tout !” nous explique l’auteure.

En plus d’expliquer, énoncez sur le mode affirmatif ce que vous attendez et montrez à votre enfant comment vous procédez. Les enfants nous observent et nous imitent (neurones miroirs).

Derniers ingrédients de cette recette positive : la patience bienveillante, l’empathie et l’encouragement descriptif (renforcement positif). 🙂

 

Pour terminer avec cette astuce, je tenais à rajouter que le “stop” est un outil puissant et utile que les enfants peuvent s’approprier facilement pour plus tard. Il leur permettra par exemple d’éviter des conflits en “stoppant” des gestes qu’ils n’apprécient pas à leur encontre. Une raison de plus de l’adopter !

FullSizeRender

Source : “J’ai tout essayé !” d’Isabelle Filliozat

Disponible sur amazon, fnac ou chez votre libraire.

Pour compléter :

Les enfants détestent les limites, ils adorent les règles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.