Acheter une expérience plutôt qu’un bien rend plus heureux

Qu'est-ce qui nous rend vraiment heureux Dans son livre « Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux », Sonja Lyubomirsky s’appuie sur des preuves scientifiques pour évoquer différents mythes autour du bonheur. L’un d’entre eux concerne notre rapport à l’argent et la façon dont nous le dépensons. Des études démontrent que nous devrions privilégier l’achat d’expériences plutôt que d’objets.

Voici 7 raisons à cela :

  1. Les biens ne changent pas une fois achetés. Nous nous y habituons vite (et nous en lassons vite).
  2. Les expériences sont plus sociales que les choses, plus susceptibles d’être partagées, anticipées et revécues avec d’autres personnes. 
  3. Les expériences nous poussent à moins nous comparer aux autres. Or, la comparaison mine le moral (et dégrade le niveau de bonheur).
  4. L’achat d’expériences est moins sujet au regret. En effet, si nous venons d’acquérir un smartphone et nous rendons compte qu’il était moins cher ailleurs (ou avec des prestations supplémentaires), nous pouvons éprouver une certaine amertume.
  5. Un objet vieillit tandis qu’une expérience positive l’est de plus en plus dans nos souvenirs. D’ailleurs, on se rappelle mieux une expérience que l’achat d’un objet (les émotions favorisent la consolidation de la mémoire).
  6. Nos expériences sont en nous alors que les objets sont à l’extérieur de nous. Ainsi, nous sommes la somme de nos expériences (qui peuvent se raconter, se transmettre, murir dans notre mémoire, etc.)
  7. Les expériences nous engagent dans un processus d’apprentissage, d’efforts et de découverte. Nous ressentons de la gratification et le circuit de la récompense s’active dans notre cerveau devant le résultat de nos actions.

 

C’est quoi une expérience ?

Une expérience peut être gratuite (adresser la parole à un inconnu, offrir son aide à quelqu’un, dessiner, lire un livre emprunté à la bibliothèque, se former à une nouvelle discipline, prendre des photos, poser une journée de repos pour la passer avec sa famille, jouer à un jeu de société, balader, cuisiner, caresser un chat, etc.) ou payante (prendre des cours de plongée, se former à la méditation, apprendre la photographie, une deuxième langue, voyager,…).

Une expérience se raconte et implique des efforts personnels qui contribuent à nous faire grandir et dont on se souvient.

female-865110_1920

Comment amplifier le bonheur ressenti lors d’une expérience ?

Afin d’augmenter l’ancrage positif relatif à une expérience, il est judicieux d’en garder une trace comme par exemple, un récit agrémenté de photos glissés dans un journal de bord.

D’ailleurs, il est pertinent de pratiquer cette activité de récit d’expérience au quotidien afin que le cerveau cherche inconsciemment à profiter de chaque instant de ce vécu et qu’un sentiment général d’action transparaisse dans nos vies. Prendre pleinement conscience de ce que nous vivons rend heureux et nous maintient en bonne santé. Les travaux scientifiques sur la pleine conscience l’ont démontré.

 

41Z+2-Xf6zL

A propos de Sonja Lyubomirsky :

Sonja Lyubomirsky est l’une des scientifiques les plus douées de sa génération : diplômée de Harvard et Stanford, professeure à l’université de Californie où elle dirige le laboratoire de psychologie positive, elle a reçu de nombreuses récompenses pour ses travaux. Depuis plus de vingt ans, elle consacre ses recherches à comprendre ce qui rend les gens heureux.

 

Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux est disponible sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.