Le stress est nocif pour le cerveau des enfants

Dans cette vidéo, Catherine Gueguen nous explique quels sont les impacts du stress excessif sur le cerveau des enfants. Par exemple, lorsque nous crions sur un enfant, l’amygdale s’active, déclenchant une véritable tempête émotionnelle qui ne peut s’apaiser seule. En effet, le cortex préfrontal du cerveau de l’enfant n’est pas assez mature pour calmer l’amygdale. Il est donc important de se connecter à lui avec bienveillance et empathie pour l’accompagner dans la traversée de ses émotions.

Plus important : le stress répété affaiblit l’architecture du cerveau en développement, ce qui peut conduire à des problèmes dans l’ apprentissage, le comportement et la santé physique et mentale pour la vie. (via)

« Le rôle de l’adulte est d’aider l’enfant à gérer ses émotions. » nous dit l’auteure du livre « Vivre heureux avec son enfant ».

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.