Dans ce collège, les punitions sont remplacées par de la méditation

Au collège de Gaulle de Jeumont dans le Nord, les élèves punis font de la méditation pendant les heures de retenue. Bravo !

Source : http://www.france2.fr/emissions/mille…

 

Pour compléter cet article :

Les effets de la méditation validés par les sciences

4 manières de s’auto-former à la méditation pleine conscience

La méditation pour les ados et leurs parents à découvrir

Les 10 commandements du super méditant (+ méditation gratuite)

Exercices de pleine conscience pour les ados (avec Jeanne Siaud-Facchin)

4 réponses

  1. HUG dit :

    L’idée première est bonne mais la mise en pratique est extrêmement limitante. Cela lie l’exercice de la méditation à une punition et de fait stigmatise les élèves qui en bénéficient en en excluant d’autre… c’est, à mon sens, contre productif. Pour exemple, certaines classes de La Rochelle ont mis en place des temps de méditation pour l’ensemble des élèves

    • Phil dit :

      C’est une ouverture vers un “outil” qui peut faire du bien . Il n’y aura pas 100 pour 100 d’adeptes mais ça a le mérite de donner une espérience . Ce n’est pas l’exercice qui compte … Depuis 10 ans je fais méditer mes élèves dans mon college en REP+ ( Zone Sensible)

  2. Martine Cottenet dit :

    Méditer est devenu nécessaire dans notre société où tout va trop vite, trop fort, trop difficile, etc. On est dans la compétition, dans l’évaluation, dans le dépassement de nos limites nerveuses en permanence. Oui méditer est salutaire, mais pas assis sur une table , les doigts en mudra. Ca, c’est du ‘ folklore’. Les enfants ont juste besoin de retrouver leur calme intérieur, leur joie intérieure, leur nature intérieure. Un peu de guidance respiratoire, quelques conseils de posture éventuellement, et le but est atteint. Méditer doit être un plaisir, une attitude naturelle. Ainsi on retrouvera concentration et bienveillance.

  3. Oui je trouve cela un peu limitant de remplacer la punition par la méditation, alors que la méditation doit être un plaisir voire une discipline personnelle pour échapper à notre monde trop stressant. Ensuite effectivement, la position du lotus et les doigts en mudra c’est tout à fait du folklore, je médite depuis des années entre une et deux heures par jour et pour me faire prendre cette position peut-être mais pour en sortir il faut une équipe de secours. Je pense que la méditation devrait être enseignée dès le primaire, personnellement je commence mes cours (je m’occupe d’adultes) par un quart d’heure de méditation et tout le monde aime ça.

Répondre à Jean-Claude Thimoléon Joly Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.