Les 11 émotions positives à cultiver au quotidien pour être plus heureux

Ce sur quoi nous nous concentrons a tendance à grossir.C’est aussi vrai pour nos soucis que pour nos petits bonheurs C’est pourquoi il est important de nourrir les émotions positives afin d’être plus heureux au quotidien.

Pour cela, Latifa Gallo nous offre une liste dans son livre « Les 50 règles d’or de l’intelligence émotionnelle ».

La voici sous forme de carte mentale à afficher pour nous rappeler de les alimenter. 🙂

Le fichier PDF est à télécharger ici.

Emotions_positives

50 règles d’or de l’intelligence émotionnelle : un petit livre indispensable

6 réponses

  1. Sophie dit :

    je ne suis pas trop d’accord avec la compassion car moi, par exemple, ça me détruit plutôt, je souffre avec les gens et il n’y a rien de positif dedans!! 🙁
    pour le reste oui je suis d’accord avec vous.

  2. Flossy dit :

    Bonjour Sophie, si je peux me permettre de vous répondre vous confondez compassion et empathie, lorsque vous êtes empathique vous souffrez avec l’autre ce qui n’est pas la solution ni pour vous ni pour l’autre. La compassion c’est totalement différent, le parfait exemple de la compassion est soeur Thérésa qui a passé sa vie à aider les personnes en grande souffrance comme les enfants, si soeur Thérésa avait été empathique elle serait probablement morte de chagrin alors qu’elle n’a cessé de degager force et amour autour elle.
    Voilà, faire la différence n’est pas simple mais c’est essentiel pour ne pas souffrir..

  3. Delia Mamon dit :

    Concernant l’empathie, c’est une des emotions les plus positives qui soient! Une emotion d’autant plus positive qu’elle est partagée. L’empathie se ressent aussi bien quand l’autre est dans la joie ou la tristesse. Elle est protectrice sans faire les efforts préconisés par tant, puisque notre énergie bienfaisante, aimante, est dirigée vers l’autre. Un exemple pour comprendre: inaginez deux personnes que tout a priori separe: pays, langue, culture, religion, ethnie, apparence, mais quand ces 2 personnes echangent un peu, decouvrent qu’elles partagent, malgré tous ces murs construits, des valeurs humaines communes. Cest un élan empathique reciproque que chacun ressent.

  4. Anouchka Bibens-Laulan dit :

    Cette liste mériterait un ajustement conséquent.
    La fierté (être fier de sa religion, de son nom de famille, de son clan, de son titre) est le sentiment par excellence qui éloigne du bonheur intérieur. Au niveau biologique, le sentiment de fierté vient affaiblir la réponse du nerf vagal (indispensable au bien-être physique et psychologique). A l’opposé de ce sentiment, on retrouve la compassion qui au contraire renforce la réponse vagale.

  5. Lemay dit :

    J’aimerais bien avoir de vos nouvelles régulièrement. Merci! Au plaisir d’avoir d’autre nouvelles pour plus s’epanouir m’épanouir. Encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.