Les 3 super-pouvoirs de la joie

 

Avez-vous ressenti de la joie aujourd’hui ? Si c’est le cas, vous avez pu vous rendre compte qu’elle vous donnait des sortes de super-pouvoirs.

Et ce n’est pas qu’une impression !

Des études en psychologie et en neurosciences ont démontré que la joie avait au moins 3 effets bénéfiques majeurs.

1) La joie rend notre cerveau plus efficace et créatif : une expérience a d’ailleurs démontré que des médecins heureux étaient plus pertinents dans leur diagnostic.

2) La joie augmente la capacité de mémorisation : le psychologue Jeremy Gray a fait visionner des films gais ou tristes à des volontaires en observant l’activité de leur cortex préfrontal. Lorsque cette activité était grande, il ressentait de la joie. Alors, leur mémoire avait augmenté lors des tests.

3) Un état joyeux aide à diminuer le stress et à récupérer plus rapidement en cas d’agression de la vie : la joie développe la résilience et joue le rôle d’anti-stress naturel.

Comment déclencher la joie ?

La joie est une émotion qui s’active automatiquement en fonction de nos pensées et de nos ressentis corporels. Il est donc difficile de la déclencher sciemment. En revanche, nous pouvons créer un environnement qui permet à la joie d’éclore.
Cet environnement s’érige notamment par la pratique du lâcher prise.


Ce lâcher-prise est à compléter avec d’autres techniques :

  • la méditation
  • la relaxation
  • la gratitude
  • l’altruisme
  • la marche
  • l’écoute ou la pratique de la musique
  • le sourire

Et si nous prenions la joie comme boussole dans nos vie (au lieu d’écouter la peur) ? Quelles décisions prendrions-nous ? Quels chemins emprunterions-nous ?

À méditer…

Source : “Bonheur” de Sébastien Bohler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.