L’utilité de la colère (et les dangers de la réprimer)

La colère est une émotion fondamentale qui ne doit absolument pas être « diabolisée ».

En effet, la colère permet notamment de réagir face :

  • aux agressions
  • aux injustices
  • à l’impuissance
  • aux obstacles

Les personnes qui sont incapables d’exprimer leur colère ont des comportements qui visent inconsciemment à se libérer de la colère sans y parvenir. Ceci peut avoir des conséquences graves sur le moral et la santé.

Comportements :

  • cynisme
  • ironie
  • sarcasmes
  • attitude hautaine
  • jugements excessifs sur les autres

Ressentis :

  • tristesse
  • déprime
  • dépression

Santé :

  • problèmes de santé
  • douleurs

Il est donc important d’apprendre à accueillir la colère et à la transformer avant qu’elle nous dévore.

Dans cette perspective, je vous invite à écouter Anne Van Stappen qui évoque le « yoga de la Communication NonViolente »

 

Je vous recommande la lecture du « petit cahier d’exercices pour vivre sa colère au positif » de Yves-Alexandre Thalmann sur lequel je me suis appuyé pour écrire cet article :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.