L’utilité de la colère (et les dangers de la réprimer)

La colère est une émotion fondamentale qui ne doit absolument pas être “diabolisée”.

En effet, la colère permet notamment de réagir face :

  • aux agressions
  • aux injustices
  • à l’impuissance
  • aux obstacles

Les personnes qui sont incapables d’exprimer leur colère ont des comportements qui visent inconsciemment à se libérer de la colère sans y parvenir. Ceci peut avoir des conséquences graves sur le moral et la santé.

Comportements :

  • cynisme
  • ironie
  • sarcasmes
  • attitude hautaine
  • jugements excessifs sur les autres

Ressentis :

  • tristesse
  • déprime
  • dépression

Santé :

  • problèmes de santé
  • douleurs

Il est donc important d’apprendre à accueillir la colère et à la transformer avant qu’elle nous dévore.

Dans cette perspective, je vous invite à écouter Anne Van Stappen qui évoque le “yoga de la Communication NonViolente”

 

Je vous recommande la lecture du “petit cahier d’exercices pour vivre sa colère au positif” de Yves-Alexandre Thalmann sur lequel je me suis appuyé pour écrire cet article :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.