Repousser une pensée négative ou une émotion désagréable est une mauvaise idée

Nous pourrions être tentés de lutter contre nos pensées négatives et nos émotions désagréables en répétant des affirmations positives ou tout simplement en les ignorant.

Ce serait une erreur !

Ce contre quoi nous luttons a tendance à se renforcer. Et ce n’est pas en fuyant un ressenti déplaisant ou douloureux (évitement expérientiel) que nous le ferons disparaitre. Au contraire.

La clé est donc d’apprendre à accueillir les pensées et émotions « négatives ». C’est une tendance mise en évidence par la psychologie positive.

En effet, si nous considérons une émotion comme intolérable, elle devient alors une menace plutôt qu’une aide à l’adaptation. Une tension interne se met alors inconsciemment en place, déclenchant des comportements automatiques.

Car les émotions sont cela : des aides. Lorsqu’elles sont désagréables, elle nous invite à chercher à satisfaire un besoin déficient. Lorsqu’elles sont agréables, elles nous montrent que nous sommes sur la bonne voie.

« Les recherches ont mis en évidence que l’évitement expérientiel était un facteur commun aux troubles psychopathologiques et que cette tendance à éviter d’entrer en contact avec des évènements internes tels que les pensées, images, souvenirs, contribue au développement et au maintien de ces troubles. »

Ce principe est illustré par le schéma présent dans le livre de Rebecca Shankland et Sophie Lantheaume « La psychologie positive ».

 

Il y a plusieurs façons d’accueillir une émotion. La plus simple est de s’entrainer à dire régulièrement comment nous nous sentons (ou de l’écrire dans un journal).

Ceci est une première étape. Les prochaines consisteront à révéler le besoin derrière l’émotion et à s’engager dans une action ou une demande. La CNV (Communication NonViolente) offre un cadre à cette pratique.

La méditation de pleine conscience est également un atout même s’il est conseillé d’être guidé car certaines émotions sont difficiles à traverser seul.

Autres pratiques à explorer : l’EFT, la sophrologie, l’EMDR,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.