Les cartes positives : un outil pour soigner les pensées des petits et des grands

Nous avons souvent en nous une petite voix qui nous fait douter, nous rabaisse, invente des problèmes où il n’y en a pas, interprète, nous empêche même de dormir, …

Le problème est que cette voix provient de croyances dont les racines peuvent êtres très profondes : ce sont les phrases que nous avons entendues dans notre enfance (et que nous transmettons inconsciemment à nos enfants), les “règles” limitantes que nous avons perçues de la répétition d’événements qui nous ont mis en difficulté, etc.

Afin de cultiver notre jardin intérieur, il est par conséquent important d’identifier et d’accueillir ce que nous ressentons et de planter de nouvelles graines pour voir la vie de façon plus réjouissante.

Les cartes que je vous présente aujourd’hui ont cet objectif.

Au nombre de 81, elles représentent un outil d’introspection et de réflexion qui ouvre la voie vers de nouvelles perspectives.

Par exemple, elles nous rappellent que nous pouvons choisir de croire en nous, que bouger est essentiel pour se sentir en vie et fuir les ruminations, que nous pouvons “sortir de notre point de vue” pour voir les situations sous un nouvel angle, que nous avons le droit de dire non et de s’affirmer,  …

Les messages de ces cartes sont des “amorces” pour le changement. Un changement de paradigme ou d’habitude, un changement d’air et de décor mental, … un changera pour se relier à soi et aux autres par l’empathie.

Depuis que je les ai, j’en pioche une au hasard quotidiennement et j’invite mon entourage à en faire autant. Je me pose (ou “pause”), je lis le message sans juger et je teste ce qui m’est proposé. Ces petites variations dans le cours (tumultueux) des pensées automatiques fait une énorme différence dans le bien-être quotidien. Chaque jour, je plante une graine. Et je vois ce qu’il advient en lâchant prise.  C’est un bel entrainement à la pleine conscience.

Je vous propose donc de faire l’expérience de ce “jeu” de cartes avec vos enfants (et pour vous en solo). De leur proposer une parenthèse d’inspiration qu’ils pourront partager avec vous s’ils le souhaitent (mais ce n’est pas obligé).

Merci à Hélène Mazières d’avoir créé ces cartes.

Elles sont disponibles ici.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.