Petit exercice pour être enfin soi-même

Je vous invite à vous prêter à un petit exercice pour être vous-même, dire adieu aux étiquettes que l’on  a posées sur vous, supprimer les croyances limitantes qui vous freinent et enfin respirer votre propre air, celui qui vous propulsera dans une vie que vous voulez.

 

Sur une feuille que vous aurez datée, créez plusieurs parties successives (ou un tableau) :

 

Partie 1 :

Ce que j’aurais dû être : ce qu’on m’a dit que je pourrais être, les rêves transposés de mes parents, les carrières que j’ai définitivement abandonnées, les étiquettes que l’on m’a collées (intelligent, timide,…), les « je t’aurais bien vu… », les « ton père/ta mère serait si fier si … », les « ce n’est pas un vrai boulot ça ! », …etc.) Bref, tous les « moi » fantômes, hypothétiques, fictifs,… les « moi » qui ne sont pas le « MOI » que vous êtes et qui n’est peut-être pas encore sorti. C’est le moment.

 

Partie 2 :

Ce que je suis aujourd’hui : décrivez ce que vous faites aujourd’hui, qui vous entoure, où vous vivez, quelles forces utilisez-vous et à quel moment trouvez-vous du plaisir (degré de satisfaction par domaine de votre vie).

 

Partie 3 :

Ce que j’aimerais développer et ce que vous aimeriez savoir faire et faire : quel nouveau sens voulez-vous donner à votre vie, quelles sont les causes/valeurs que vous appréciez et souhaitez défendre, quelles compétences aimeriez-vous développer, comment vous imagineriez agir avec le sourire, qu’est-ce qui vous amuse ?…

 

Partie 4 : actions et objectifs

Définissez des objectifs en rapport avec la colonne 3.

Posez des actions en face des objectifs en faisant un inventaire de ce dont vous avez besoin et en créant des objectifs intermédiaires si un objectif n’est pas atteignable avec une seule action.

Les actions que je vais mener d’ici 1 jour :

Les actions que je vais mener d’ici 1 semaine :

Les actions que je vais mener  d’ici 1 mois :

Les actions que je vais mener d’ici 1 an :

 

Maintenant répétez ceci :

« On est ce que l’on fait. On fait ce que l’on veut.

Nous ne sommes pas une projection de ce que les autres pensent de nous. Le projecteur est à l’intérieur de nous. Ma vie est la projection de ce que je souhaite vraiment, de ce que je suis.

Je dis adieu à ce que je ne souhaite pas être. J’agis en conséquence pour me rapprocher de ce que je désire le plus. 

Mes émotions vont me guider sur cette voie.

Aujourd’hui je suis. Une nouvelle vie commence. »

 

 

Vous aimerez aussi...

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂