L’hypersensibilité et le TDA/H en lien direct avec l’intelligence ?

Les résultats d’une étude ayant porté sur 3715 personnes et menée par des chercheurs californiens semblent relier le Quotient Intellectuel (QI) et l’hypersensibilité.

Plus le QI est élevé, plus les perceptions les sur-réactions à l’environnement  sont accrues selon les conclusions.

Pour parvenir à ce type d’analyse, les scientifiques ont suivi des volontaires appartenant au Mensa, un groupe américain dont les membres ont tous un QI d’au moins 20% supérieur à la moyenne nationale.

Ces personnes se sont avérés être plus exposées que la moyenne aux troubles anxieux, au syndrome du déficit de l’attention et aux troubles du spectre autistique.

Une autre conséquence a été observée : la sensibilité s’accompagne d’une faiblesse de leur système immunitaire avec une tendance plus marquée aux allergies, à l’asthme et aux maladies auto-immunes.

Le QI pourrait aussi entraîner une sur-réponse émotionnelle et physiologique au stress.

 

Ce ne sont là les résultats que d’une seule étude. D’autres viendront peut-être bientôt confirmer, affiner ou infirmer ce bilan.

 

Source : Cercle Psy N°29

Karpinski « Hyper Brain hyper body »

 

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂