Nous pouvons agir sur notre voix pour améliorer notre humeur

Nous pouvons agir sur notre voix pour améliorer notre humeur

Une étude a démontré que quand nous sommes dépressifs, nous changeons notre manière de parler (via). Notre voix devient notamment plus saccadée, grave et rauque dans ces épisodes. Cette particularité pourrait être utilisée dans l’autre sens car le fait d’entendre cette voix « dépressive » contribue à nous ancrer dans la dépression selon une deuxième étude qui a soumis 112 individus au test suivant :

Les volontaires devaient lire à haute voix un texte et entendaient en retour leur voix modifiée dans un casque. Lorsque la voix renvoyée était égayée, leur humeur s’améliorait. A l’inverse, lorsque la voix dans le casque était triste, l’humeur se dégradait.

Cette expérience est prometteuse dans la mesure où nous pouvons tous moduler consciemment notre voix ou nous inspirer d’un enregistrement préalable lorsque notre moral était au beau fixe. Nous aurions donc un levier pour améliorer notre humeur et lutter contre la dépression.

 

Ces études rejoignent les conclusions de Richard Wiseman quant à l’efficacité de « faire comme si » afin que nos pensées soient impactées (voir cet article).

Encore mieux : en cas de blues, chantons pour changer notre voix et notre humeur.

Découvrez les autres vertus du chant dans cet article.

 

Source : Science & vie n°1182

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.