« Le doute est le premier pas vers la liberté »

Comme l’explique si clairement Boris Cyrulnik, le doute est le premier pas vers la liberté car il implique un choix. La lecture a le pouvoir de le faire naitre.

Ces propos de Boris Cyrulnik ont une portée particulière après les évènements dramatiques récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.