J’ai testé la loi de l’attraction

Pendant une semaine j’ai orienté mes pensées. Vous allez me répondre : « mais on oriente sans cesse nos pensées, non ? ».

Si vous êtes persuadés de cela, c’est que vous avez peut-être déjà développé une certaine acuité. Si nous orientions véritablement nos pensées, comment expliquer que nous soyons tant sujets aux déprimes, aux démotivations, à la tristesse et aux antipodes, aux joies les plus intenses ?

Nos pensées ont tendance à vagabonder et subir moult influences. Sauf, si vous prenez enfin conscience que le seul maitre à bord, c’est vous.

 

La loi de l’attraction, qu’est-ce donc ?

Et si les pensées étaient comme des aimants ?

Une pensée qui fonctionne est une pensée qui déclenche une émotion en vous. Si vous évoquez un désir sans en éprouver une quelconque émotion, il y a des chances que sa réalisation ne fonctionne pas.

Admirez comme deux personnes se séduisent mutuellement. Croyez-vous que l’issue de leur rencontre serait identique si aucune émotion n’était éprouvée ?

Non ! Des personnes s’attirent parce que leur corps vibre et leur cerveau baigne dans des images fort réjouissantes. 😉

 

Something’s magic ?

Il y a quelque chose de magique dans la loi de l’attraction. C’est un peu comme si vous jetiez de petits messages lestés à des pierres dans un puits magique et attendiez qu’un esprit s’occupe de les lire et d’oeuvrer pour déclencher d’heureux hasards.

Bien sûr, j’étais plus que dubitatif. Et j’ai donc testé pour finalement me faire à l’idée que nous sommes véritablement responsable de tous ce qui nous arrive.

 

Test 1 : le client

Le soir avant de me coucher, j’avais tendance à pratiquer un brin de méditation afin de vider mon cerveau du stress de la journée. En suivant les préceptes de la loi de l’attraction, j’ai rajouté une étape à cette méditation : la formulation mentale de souhaits.

Mais attention, pas simplement le fait de lister ennuyeusement mes courses/mes voeux, non, je me suis mis à imaginer ce que je voulais qu’il se réalise. Comme si c’était déjà arrivé.

Ce soir-là, je me suis imaginé en train d’aider un client sympathique. J’ai imaginé la prise de contact, via un mail, nos échanges téléphoniques, la teneur de notre discussion (conseils pour être recruté), la joie de contribuer à l’aider, et sa reconnaissance.

Une des clés de la réussite à propos de la loi de l’attraction est de ressentir des émotion en visualisant l’objectif atteint. C’est ce que j’ai fait. Et puis hop, je me suis endormi, une façon de lâcher prise. Mon sommeil fut excellent, merci de me poser la question. 🙂

 

Au réveil, après quelques exercices matinaux et m’être préparé, j’ai entamé une journée de travail « classique » en ayant parfaitement oublié le voeux que j’avais proféré la veille.

Vers 16H, un mail est tombé sur ma boite. Patrick O. me sollicitait pour avoir des conseils pour un futur entretien d’embauche.

J’avoue avoir souri en ouvrant le mail initial en me remémorant le souhait de la veille.

 

Test 2 : l’objet

Je ne sais pas si vous connaissais les toupies Beyblade auxquelles jouent les enfants actuellement. Mon fils rêvait d’avoir une arène pour faire évoluer ces toupies. Le soir-même, selon un exercice que je réitère depuis, je me suis imaginé en train de trouver l’objet au meilleur prix (que j’avais fixé à 2€).

Le lendemain, je consultais sur mon téléphone quelques sites pour avoir des idées de sorties. Je tombais sur une brocante à 34 minutes de voitures. Je ne connaissais pas ce coin de la région, j’ai donc préparé un goûté et mon fils et moi sommes parties pour cette balade dominicale.

Il y avait environ 300 exposant qui avaient envahi tout le village. Nous flânions depuis environ une heure quand nous sommes tombés sur un stand tenu par une famille qui vendait une arène et des toupies…pour 4€ dont 2€ l’arène.

Vous allez me rétorquer encore (et je vous comprends) : rien de bien magique à cela. Sur 300 exposants, il y avait une forte probabilité de tomber sur cet objet.

C’est exactement la pensée que j’ai eu. Nous avons donc poursuivi notre balade sans jamais tomber sur un autre stand proposant ce produit…

 

Test 3 : l’amie

Cela faisait quelques temps que je n’avais pas eu de nouvelle d’une amie d’enfance. Nous n’étions pas en contact sur Facebook où elle était peut-être sous un nouveau nom suite à un mariage (et donc impossible à retrouver). Même le cercle d’amis avec lequel j’entretenais toujours des contacts n’avaient aucune information à son sujet.

J’ai donc imaginé une scène simple :

Elle se remémorait le passé puis faisait des recherches sur Internet afin de tomber sur moi. Je n’ai pas changé d’identité, c’est plus commode pour chercher.

Le voeux ne se réalisa pas le lendemain mais 1 mois plus tard. Plus de 20 ans après, nous avions rétabli le contact !

 

Ces 3 tests ne sont pas une preuve scientifique, je le conçois.

Mais avouez que c’est troublant.

 

On attire ce que l’on pense et au plus nos pensées sont précises, au mieux elles fonctionnent. Et là on passe dans le domaine de la psychologie. Car inconsciemment, nous agissons pour déclencher les évènements positifs ou négatifs.

Quand on se persuade qu’on est nul et inapte à quoi que ce soit, il y a de fortes chances qu’on connaisse l’échec. A l’inverse, les évènements se mettent en place à votre avantage.

 

Voilà comment il faut procéder pour attirer les heureux hasards dans votre vie :

       1 – Entrainez vos pensées, rêvez !

Orientez vos pensées vers un objectif précis. Imaginez-vous avoir atteint cet objectif. Ecrivez (ou dessinez) tous les détail de votre but.

Pour favoriser l’effet, parlez et écrivez au présent, collez des photos chez vous pour renforcer cette image. N’employez pas de conditionnel. Dites : « Je veux ».

« Je veux 5000 €

« J’attire la chance chaque jour » »Je suis entouré et aimé »

« Tout va bien et va de mieux en mieux »

« Je pars en vacance aux Caraïbes »

       2 – Ressentez

Ressentez les émotions relatives à l’atteinte de cet objectif.

      3 – N’y pensez plus

Ces pensées sont des pierres jetées dans un puits. Ou des flèches lancées vers une cible. Laissez-les délivrer leur message. Ne soyez pas dans une attente anxieuse. L’attente anxieuse signifie que vous craignez que cela ne se réalise pas. Et cette crainte crée un nouveau but.

     4 – Détendez-vous 

Lâchez prise et avancez en proférant de nouveaux voeux qui vous remplissent de joies.

 

Voilà, c’était la note positive du jour. Vous allez maintenant attirer ce que vous voulez, qui vous voulez et (presque) quand vous voulez. Les pensées sont des faits.

Pour recevoir votre pensée quotidienne, abonnez-vous, c’est gratuit !

 

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂