10 leçons iconoclastes pour réussir (par Richard Branson)

10 leçons iconoclastes pour réussirRichard Branson est le fondateur de Virgin. En tant qu’entrepreneur, il s’est distingué pour sa personnalité, son sens de la dérision et son incroyable « vision ».

 

Voyons quels sont ses 10 conseils pour atteindre le bonheur et la réussite. Car l’un ne va pas sans l’autre !

 

« Comment devient-on millionnaire ?

– On commence par être milliardaire et il suffit de créer une compagnie aérienne pour le devenir. » 🙂

 

Leçon N°1 : Choisissez un adversaire plus gros que vous.

La méthode « David contre Goliath » a parfaitement fonctionné pour Virgin. Plutôt que de viser le bas du panier, Richard Branson a préféré mener des combats au sommet. Alors certes, le risque d’échec est plus important. Mais honnêtement, on ne vit qu’une fois et l’excitation de faire tomber un monopole est un excellent carburant. Surtout s’il s’agit de satisfaire encore plus les clients et si ceux-ci ont conscience de cette grande cause.

Car, c’est là où Sir Branson excelle : sa capacité à communiquer et à nourrir l’imagination du public.

Lorsqu’il part en croisade, il attire la sympathie et renforce son image de marque. Qui n’aime pas voir gagner l’outsider ?

Richard Branson fonctionne au « défi ». Lorsque la route est jalonnée d’obstacles, il jubile et fédère pour déployer des merveilles d’ingéniosité. Mais attention de ne pas se laisser abuser par l’image « frondeur irréfléchi », ses combats font partie d’une véritable stratégie. Ceci permettra de comprendre que tout entrepreneur doit choisir ses batailles en gardant en ligne de mire le grand objectif.

Où  s’arrête l’audace ? Si on considère les coups d’éclat de Richard Branson, on pourrait penser qu’il n’y a pas de limites… Entre exploits marketing diffusés en direct et intrigues économiques révélées dans la presse pour écorner l’image d’un leader, Virgin a su se défendre et attaquer.

Et puis, le gros avantage d’être « petit » face à des mastodontes est de pouvoir faire preuve de souplesse et de vitesse de réaction supérieure. 😉

 

Leçons N°2 : Faites-vous remarquer.

Richard Branson a été appelé le « hippie capitaliste ». Son refus de port du costume et ses manières anti-conformistes n’y sont pas étrangers.

Le patron de Virgin insiste sur le fait que l’argent n’est pas la chose la plus importante. Ce qui compte est l’expérience : l’expérience clients, celle des employés et la sienne bien sûr.

C’est pourquoi il a toujours donné la priorité aux individus. Il estime que tout le monde « doit s’éclater », prendre du plaisir dans son travail ou dans la vie.

Une autre manière de se faire remarquer est de se différencier. Là, nous entrons dans le vif du sujet de la stratégie d’entreprise de Virgin. Branson ne veut absolument pas imiter. Il vise l’innovation. Il est en effet plus simple de se démarquer sur des segments encore vierges ou une offre exclusive.

 

Leçon N°3 : Marchandez : tout se négocie.

Oui, tout se négocie. Il suffit d’avoir le culot de demander et de faire preuve :

1) d’opiniâtreté : n’acceptez jamais un refus.

2) de charisme et de séduction : tout un art qui se travaille au quotidien.

Le tout en gardant sans cesse à l’esprit l’objectif visé.

Et il n’y a pas besoin de jouer les « méchants » pour cela. Richard Branson passe au contraire pour « Monsieur Gentil ».

En revanche, il est une composante essentielle dans la négociation : savoir se faire entourer et conseiller.

 

Leçon N°4 : Amusez-vous en travaillant.

Richard Branson recrute les meilleurs et leur dit « Amusez-vous ».

Comment instaurer une ambiance fun et néanmoins productive sur un lieu de travail ?

De nombreux chef d’entreprise doivent se poser la question. Voici la réponse par l’exemple :

– Libérez les employés : le stress tue la créativité. La liberté est donc une manière d’ouvrir les vannes de l’imagination et de la prise d’initiative.

– Encouragez une atmosphère informelle : les employés de Virgin appelle leur patron « Richard ». Un détail qui a son importance.

– Soyez enthousiaste : l’enthousiasme est contagieux et ne coûte rien ! A pratiquer sans modération quelle que soit la situation.

– Faites de votre entreprise une aventure. (Presque) tout le monde rêve de contrées inexplorées et de nouvelles expériences qui permettent d’éveiller sa curiosité tout en dépassant ses limites.

 

Leçon N°5 : Surveillez votre marque.

La réputation d’une marque est primordiale. Elle détermine la confiance du client. Si elle est bonne, l’entreprise peut se développer et tenter de se diversifier pour explorer de nouveaux marchés.

Richard Branson a réussi un tour de force avec Virgin, une marque au capital sympathie et à la notoriété énorme. C’est ce qui a permis une diversification effrénée (avec certes son lot d’écueils).

L’humour dans la communication contribue grandement à imposer une marque dans l’inconscient du public. Si l’évocation de Virgin fait sourire, c’est parce que son patron a imprégné les esprits avec ses spectaculaires actions de communication.

 

Leçon N°6 : Souriez, vous êtes filmés !

Ah, les médias ! C’est la pierre angulaire pour imposer une marque. Richard Branson a su flirter avec.

Pour cela, il a occupé les gros titres dans l’actualité plutôt que de dépenser trop d’argent avec des agences de relations publiques. Ce sont donc les journalistes qui se déplaçaient et non Virgin qui les invitait.

Pour favoriser l’ancrage, Richard Branson a joué sur le story-telling : on retient mieux une histoire qu’une information  neutre.

« Tu as vu ? Le patron de Virgin va faire le tour du monde en montgolfière ? »

Autre ficelle : défendre des causes publiquement. Richard Branson s’est impliqué dans des causes sociales à forte visibilité bien qu’éloignées des domaines d’activité de son entreprise.

Pour conclure, incarner une marque nécessite de contrôler sans cesse son image publique en renforçant les côtés positifs et en gommant les côtés négatifs.

 

Leçon N°7 : Ne surveillez pas des moutons, rassemblez des chats.

« Les employés de Virgin ne sont pas simplement de la main d’oeuvre recrutée. Il ne s’agit pas de pions déplacés sur un échiquier grandeur nature. Ils sont eux-mêmes des entrepreneurs. »

Richard Branson ne contraint pas, il inspire comme un chef d’orchestre, voilà toute la différence.

Voici ce qu’il faut retenir de sa manière de manager :

– il dirige en restant au second plan et en laissant travailler ses employés.

– il est un catalyseur : il concentre l’énergie de ses troupes pour en augmenter la puissance.

– il s’entoure de personnes talentueuses et les aide à prendre leur envol.

– il préfère le chaos à l’ordre.

– il reste ouvert à toutes les opportunités et idées d’où qu’elles viennent.

 

Leçon N°8 : Agissez plus vite que le plus rapide des missiles.

Richard Branson a su mettre en place des chaines de décision courtes qui permettent souplesse et réactivité.

Il prone la rapidité et n’hésite pas à encourager à « sauter avant de regarder ». C’est un excellent remède contre la paralysie analytique !

Au diable la peur de l’échec ! De toute façon, tant qu’à se lancer, autant y croire.

 

Leçon N°9 : La taille est un facteur qui compte.

Richard Branson est un bâtisseur pas un acquéreur. Il plante des graines. D’ailleurs, la hiérarchie n’est pas traditionnelle chez Virgin. Les entreprises qui s’y trouvent sont agencées en « grappes », entretenant des rapports souples entre elles.

De plus, les « raisins » (chaque entité) est autonome, ce qui évite de devoir jeter la grappe entière en cas de déficit.

Une bureaucratie épurée et une chaine de décision courte contribuent au bon fonctionnement de cette organisation où la somme des parties est plus grande que le tout.

Autre info de taille : le siège social est réduit au minimum.

 

Leçon N°10 : Ne perdez pas votre bon sens.

Richard Branson est resté très accessible et terre-à-terre.

Pour garder du bon sens, il est nécessaire :

– d’écouter les autres.

– de rester humble malgré le succès.

– d’être conseillé par ses clients.

– de voir en l’autre son égal.

– de ne trahir personne.

 

J’espère que ces leçons de Sir Richard Branson vous aideront dans vos projets et dans votre vie.

Amusez-vous bien ! C’est l’essentiel.

 

Source : 10 leçons iconoclastes pour réussir de D. Dearlove

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂