Comment transformer la colère en un message qui embellit la vie

Cet article va vous fournir un mode opératoire pour transformer votre colère en un message positif.

Un peu comme si vous posiez vos émotions, vos sensations et vos pensées colériques dans une machine qui produirait une demande respectueuse et compréhensible par tous pour satisfaire vos besoins. Magique ?

Non ! C’est simplement de la communication non violente, discipline mise en place par Marshall Rosenberg et qui est brillamment adaptée à l’éducation dans le livre de Sura Hart et Victoria Hodson « Parents respectueux, enfants respectueux ». Livre duquel j’ai extrait cette méthode libératrice.

Notez que si vous pratiquez ainsi à chaque fois que vous ressentirez de la colère, vos enfants et votre entourage vous imiteront bientôt. Ils parviendront donc eux-aussi à mieux identifier leurs besoins et à les exprimer sans violence.

 

En voici les étapes :

  1. Quand vous êtes en colère, observez ce que vous ressentez dans votre corps.
  2. Arrêtez ce que vous êtes en train de faire et prenez un moment intérieur : faites une pause, isolez-vous si possible. Marchez et respirez profondément en vous connectant à votre émotion. Evaluez son intensité de 1 à 5. Tout en respirant, dites-lui « colère, je t’accepte ».
  3. Reconnaissez que votre enfant/votre conjoint/votre collègue n’est pas responsable de vos sentiments et qu’il n’est pas la cause de votre colère.
  4. Observez vos pensées et demandez-vous si vous pensez que l’autre personne devrait faire quelque chose. Indiquez ceci sur une feuille ou en dialoguant avec vous-même :
    « Je suis en colère parce que je pense qu’il ou elle devrait faire… » et/ou « Je suis en colère parce que je me dis que quelqu’un est en train de… (m’attaquer, me trahir, m’insulter, me manipuler, etc.)
  5. Devinez les besoins qui se cachent derrière cette colère :
    « Dans cette situation, mon besoin de… n’est pas satisfait. »
  6. Quand vous vous reliez à votre besoin insatisfait, comment vous sentez-vous ?
    « Je me sens…« 
  7. Respirez quelques instants pour rester avec vos sentiments et besoins. Puis, voyez si vous avez quelque chose à demander à vous-même ou à quelqu’un d’autre pour répondre à vos besoins.
  8. Formulez votre demande sans juger ni accuser. N’oubliez pas votre objectif qui est de satisfaire votre besoin.

Pour pouvoir profiter pleinement de cette technique, il est nécessaire de connaitre vos besoins et d’acquérir le vocabulaire des émotions. Vous les trouverez dans ce document synthétique .

 

Sources :

 « Parents respectueux, enfants respectueux » de Sura Hart et Victoria Hodson

Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) de Marshall B. Ronsenberg.

Vous aimerez aussi...

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂