L’émerveillement est une des clés du bonheur

L’émerveillement est une des clés du bonheur.

Selon Christophe André, « l’émerveillement est facilité par la disponibilité mentale, la curiosité, une fraicheur toujours renouvelée sur ce que nous pensions connaitre et maitriser. »

L’émerveillement est, de plus, régressif. Il implique de retrouver son regard d’enfant, dépourvu de jugement et d’ainsi ressentir de la joie, celle de découvrir et de redécouvrir, de voir et faire pour la première fois.

La beauté est en tout, il faut savoir l’extraire…ou en être simplement conscient.

adorable-20374_1280

L’émerveillement est souvent au coin de la rue, dans un virage au bout du chemin ou juste là, devant nos yeux, dans le scintillement d’un rayon de soleil sur la mer, dans un parfum délicat, dans la courbe d’un sourire chaleureux ou dans quelques notes de musique jouées sur un piano par un inconnu dans le hall d’attente d’un aéroport.

Pour s’émerveiller, il est essentiel de calmer notre flux de pensées, ralentir, faire pause même et laisser la sérénité s’installer. Respirer…et s’ouvrir alors, apprécier en pleine conscience ce qui nous entoure ou ce qui se passe à l’intérieur de nous. Une sensation, une émotion, la magie d’un souffle de vie.

S’émerveiller c’est laisser apparaitre ces choses que l’on ne voit plus à force de les croiser.

 

Comment déclencher l’émerveillement ?

Je suis myope et étant adolescent, j’avais régulièrement droit à un rendez-vous chez l’ophtalmologiste puis chez l’opticien.

En essayant ma nouvelle paire de lunettes, je redécouvrais des aspects de mon environnement que je ne voyais plus. Les verres étaient plus propres, la correction plus adaptée à ma vue, ainsi, les distances et les proportions me semblaient différentes. Cela m’obligeait à regarder mon environnement avec plus d’attention et mon cerveau était en éveil…ou se réveillait de ces changements visuels, de ces nouveaux repaires à enregistrer,…

Moralité : nous pouvons réactiver notre émerveillement en changeant nos lunettes et nos habitudes, pour voir la vie en conscience et mettre notre inconscient routinier au repos !

On a alors envie de dire MERCI.

La gratitude est le pendant de l’émerveillement. Elle le sublime.

Et cette combinaison de sensations et d’émotions remplit notre coeur de bonheur.

sunset-176179_1280

 

 

« Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle. »

Albert Einstein

 

Pour finir, voici une dose d’émerveillement.

 

 

 

Je vous souhaite une merveilleuse journée. 🙂

 

Inspiration :

« Et n’oublie pas d’être heureux » de Christophe André

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂