La puissance de la joie : 10 attitudes pour la cultiver (Frédéric Lenoir)

« La puissance de la joie » est le dernier ouvrage de Frédéric Lenoir. Pour commencer, écoutons-le nous en parler.

 

Comment laisser fleurir la joie ?

Comme l’écrit Frédéric Lenoir, « la joie ne se commande pas, elle s’invite. ». Et il est possible « d’accéder à une joie active et permanente à travers un processus de libération et de communion , en créant un terreau propice à son émergence via des attitudes spécifiques« . En voici la liste non-exhaustive :

  • L’attention : la joie est souvent déclenchée par une expérience sensorielle. Il est par conséquent essentiel de porter notre attention sur ce que nous renvoie nos sens ici et maintenant.
  • La présence : soyons complètement dans ce que nous faisons comme s’il s’agissait de la chose la plus importante au monde. « La valeur d’une vie n’est pas la quantité de choses que nous y avons accomplies, mais la qualité de présence qu’on aura placée dans chacune de nos actions. »
  • La méditation : la méditation permet de développer nos qualités de présence et d’attention, à la fois dans nos expériences, nos sensations et dans nos pensée.
  • La confiance et l’ouverture du coeur : « Ouvrir son coeur, c’est accepter de vivre dans une certaine vulnérabilité, accepter la possibilité de tout accueillir, y compris celle d’être blessé. C’est avoir confiance dans la vie. »
  • La bienveillance : « La joie est le fruit d’un amour altruiste qui consiste à se réjouir du bonheur de l’autre. Cette joie prend racine dans la bienveillance. » Cette bienveillance fait taire la jalousie et l’amertume relative à l’envie.
  • La gratuité : Et si nous arrêtions, avant chaque acte, de nous demander « à quoi ça sert ? ». « Pour que la joie puisse fleurir, ne restons pas dans cette constante dimension utilitaire qui nous interdit l’ouverture et la disponibilité »
  • La gratitude : « la gratitude, c’est d’abord remercier la vie, ne pas se montrer ingrat envers elle, mais c’est aussi savoir lui rendre ce qu’elle nous a donné. La vie est un échange permanent. »
  • La persévérance dans l’effort : « La persévérance dans l’effort jusqu’à la réalisation de notre projet est presque toujours source de joie. »
  • Le lâcher-prise et le consentement : « Lorsque nous sommes confrontés à une difficulté que nous ne pouvons résoudre et que nous acceptons les choses comme elles sont, nous sommes en mesure de nous laisser gagner par la joie. »
  • La jouissance du corps : Il est capital de prendre soin de son corps, de tout faire pour le maintenir en bonne santé par une nutrition saine et équilibrée, un bon sommeil, de l’exercice physique. »

 

Nous évoquerons de nouveau le livre de Frédéric Lenoir dans de futurs articles. Sachez simplement que sa lecture procure la joie d’avancer en changeant de paradigme, en adoptant de nouvelles idées et perspectives. Vous aurez d’ailleurs remarqué que les réflexions de l’auteur dépassent, et de loin, le stade théorique et philosophique. En effet, Frederic Lenoir rejoint Martin Seligman, le père de la psychologie positive, dans ses propos et ses suggestions d’actions. Cela signifie que cultiver la joie et croire en sa puissance est un excellent moyen d’augmenter notre niveau de bonheur…et celui des autres. Vive la contagion joyeuse !

 

« La puissance de la joie » de Frederic Lenoir est disponible sur : Amazon.frFnac.com et dans votre librairie la plus proche.

0001-79723646

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

3 réponses

  1. CAMPOY dit :

    Excellent ! J’adore Frédéric Lenoir, j’ai lu tous ces derniers livres ! Je l’écoute souvent à la radio aussi. Oui, la JOIE, quel formidable thème que celui de la JOIE ! Je me suis inventé depuis quelques temps une phrase fétiche : « La vie ne vaut d’être vécue sans humour ! » Et donc sans joie ! Personnellement, j’essaie, malgré les tracas de la vie, de me tourner vers la joie le plus souvent possible. Ce n’est pas toujours facile, c’est vrai. Ce qui m’aide énormément, c’est que je m’intéresse depuis longtemps aux spiritualités et toutes parlent de la même chose, finalement, c’est que tout est Amour et surtout qu’il ne faut pas avoir peur de la vie. La vie est parfois joyeuse et parfois d’une extrême cruauté. Mais c’est comme ça, on ne peut rien y faire ! Ou au contraire, si on peut agir. On peut changer son regard intérieur sur les évènements de la vie. Cela demande du travail et du temps mais il y a moyen, je crois, de traverser la vie avec un peu plus de sagesse… Et donc de joie ! Les deux sont intimement liés. Pour finir, j’adorerai pouvoir rencontrer Frédéric Lenoir à Lyon en janvier pour l’écouter parler de Joie !!!

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂