L’optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines. Devinez ce que regarde le pessimiste ?

« L’optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines; le pessimiste regarde les épines et ne voit pas la rose. » Proverbe Arabe.

L’optimisme est un choix. C’est une perspective que l’on adopte. Elle permet de résoudre les problèmes. Il ne s’agit donc pas d’un manque de réalisme, vous en conviendrez.

L’optimisme s’exprime en pensée, mais surtout dans les actes. L’un alimente l’autre et vice versa.

On doit rester optimiste malgré les épreuves. C’est vraiment le seul moyen de les surmonter. Car l’optimisme place le cerveau dans les meilleures conditions pour produire les meilleures solutions.

L'optimiste regarde la rose et ne voit

L’optimisme est un entrainement. 

Oui, ne le nions pas.

Il est plus facile de critiquer que de louer. C’est ainsi. Pour s’en convaincre, prenez conscience des mots que nous proférons ou entendons tout au long de la journée.

 

Alors, comment s’entraine-t-on à rester optimiste ?

– ressentez et exprimez de la gratitude chaque jour.

– méditer au moins 5 minutes par jour pour faire le vide.

– faites au moins 30 minutes de sport par jour (ou du moins efforcez-vous de faire 10000 pas).

– donnez ! aidez ! Dès que vous le pouvez, tendez votre main ou donnez des idées à quelqu’un qui en a besoin. Parfois, quelques minutes d’écoute suffisent.

– pensez et communiquez positivement : bannissez certains mots de votre vocabulaire. Pour reconnaitre ceux qui vous mettent de mauvaise humeur, prononcez-les et notez-les sur une feuille à 2 colonnes. A gauche, ces mots négatifs, à droite leurs remplaçants positifs.

– avancez pas à pas : on ne devient pas optimiste du jour au lendemain. Pratiquez une méthode Kaizen. Avancez un peu chaque jour mais tenez le cap.

– souriez le plus possible. Les muscles de notre visage servent à cela. Souriez même si vous n’en avez pas envie.

 

Voilà, j’espère que tous ces conseils contribueront à vous rendre optimiste.

Pour poursuivre dans ce mouvement, rejoignez le groupe Facebook que je viens de créer.

Dans cette communauté 100% anti-déprime, on y apprend à voir la rose plutôt que les épines. 🙂

 


En savoir plus sur Cultivons l'optimisme

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Cultivons l'optimisme

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading