Non, nous n’utilisons pas que 10% des capacités de notre cerveau

Lucy Luc BessonLe dernier film de Luc Besson, Lucy,  raconte l’histoire d’une étudiante (Scarlett Johansson) qui voit ses capacités intellectuelles développées à l’infini.

Alors, science ou science fiction ?

 

Au risque d’en décevoir certains, nous profitons pleinement des capacités de notre cerveau. L’idée selon laquelle nous n’utilisons que 10% est une légende urbaine.

 

Le neurologue Barry Beyerstein en a d’ailleurs apporté la preuve en vérifiant que chaque zone cérébrale était indispensable puisque les lésions qui les touchaient étaient toutes incapacitantes.

La 2eme preuve concerne notre évolution. Le cerveau consomme jusqu’à 20% de l’énergie nécessaire au fonctionnement du corps pour un poids de seulement 2% de la masse corporelle. Si 90% étaient inutiles, un cerveau mieux proportionné et plus efficace aurait représenté un avantage sélectif considérable dans l’évolution.

La 3eme preuve est visible par imagerie cérébrale : on y constate que toutes les zones du cerveau sont actives même pendant le sommeil.

Enfin, si vous n’êtes pas convaincu, sachez que les cellules inactives ont tendance à se dégénérer. Or, les autopsies post mortem n’ont rien révélé de tel.

 

Le cerveau comporte encore de nombreux secrets, c’est indéniable. C’est l’entité la plus complexe que nous connaissons. Il renferme près de 100 milliards de neurones. Donc, attendons-nous à des surprises et des méthodes pour l’exploiter au maximum.

Comptez sur moi pour partager avec vous les belles découvertes à venir dans le domaine des neurosciences et du développement personnel.

 

Abonnez-vous ! Votre cerveau vous remerciera. 🙂

[wysija_form id= »1″]

Source : wikipedia

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.