Notre cerveau limite le nombre d’amis que nous pouvons avoir à 150 (nombre de Dunbar)

 Saviez-vous qu’il existe une limite au nombre d’amis que nous pouvons avoir ? Et cette limite, fixée par la taille de notre néocortex, est de 150.

Il s’agit du nombre de Dunbar, du nom de l’anthropologue britannique qui l’a découvert (Robin Dunbar).

 

Il est important de préciser que l’amitié implique une relation stable et pérenne. Il ne s’agit donc pas de simples “contacts” éphémères.

 

En 1993, Robin Dunbar a estimé ce nombre en analysant la taille du néocortex de différents primates et en les comparant au nombre d’individus de leurs groupes.

Par extrapolation, il a évalué à 150 le nombre d’amis que nous pouvons avoir.

Au dessus de 150 individus, la confiance mutuelle et la communication ne suffisent plus à assurer le fonctionnement du groupe. Il est alors nécessaire d’établir des “règles” et une structure hiérarchique.

pinky-swear-329329_1280

Les outils de communication modernes (mail, sms, Twitter, Facebook,…) facilitent l’entretien des liens mais ne permettent pas de dépasser le nombre de Dunbar.

En effet, d’autres études, notamment autour des réseaux sociaux, ont confirmé les conclusions de l’anthropologue.

 

Conclusion : en amitié, quantité ne signifie par qualité. Notre cerveau nous permet d’entretenir des relations sincères et fortes avec un maximum de 150 individus.

 

Combien avez-vous d’amis sur Facebook ? 😉

 

Source : wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.