Comment devenir la personne la plus chanceuse au monde

James Altucher

James Altucher

La chance existe…visiblement pas pour tout le monde.

Mais ce point de vue, que vous partagez probablement, va être pour le moins bouleversé dans les prochains jours de votre vie.

James Altucher nous démontre dans son livre « How to be the luckiest person alive !« , grâce à des techniques simples, comment conjurer la malchance et profiter à 100% des opportunités qui se présentent à vous.

Ce livre va vous démontrer qu’en dépit de la morosité ambiante et des mauvaises nouvelles qui s’accumulent, nous avons tous les moyens de prospérer en vivant la vie dont nous rêvons. Le dicton « On est ce que nous faisons » n’aura jamais eu d’aussi remarquable ambassadeur en la personne de James Altucher.

Autre piste explorée dans cet écrit : la démystification de l’échec. Les Américains ont cette capacité à considérer les gens qui échouent et se relèvent comme ceux qui possèdent le plus d’expérience et de valeur.

 

 

Extrait :

 

Pourquoi vous ? 

Nous n’allons pas répondre à la question  « Comment promouvoir McDonalds pour qu’ils vendent plus de hamburgers à nos enfants atteints d’obésité morbide ? »

Non, il s’agit de la manière dont nous nous soignons nous-même, comment nous devenons de meilleures personnes. Restez en bonne santé : physiquement, sentimentalement, mentalement, financièrement et spirituellement.

Devenir chanceux ne consiste pas à adhérer à une nouvelle religion. Ni de créer un nouveau business florissant. Il s’agit de devenir un entrepreneur dans tous les aspects de votre vie. Il s’agit de trouver vos frontières personnelles et d’explorer les limites. L’exploration est dangereuse. Mais mène vers la découverte et l’accomplissement.

Ce sont plusieurs étapes :

Savoir que c’est OK d’échouer. Nous avons tous connu des nuits où nous avons regardé dans l’obscurité en disant « Mais où diable suis-je ? »

Commencez à utiliser la chance que vous apprendrez ici pour tirer avantage des opportunités qui tombent sur votre chemin.

Commencez à construire une discipline par le coeur ou juste par les lois de l’univers, la chance va être attirée par vous.

Et avec un extra de quelques milliards de dollars maintenant que l’économie a survécu et que les impressions financières tournent à plein régime. Si vous ne tirez pas avantage de ces opportunités, quelqu’un d’autres le fera.

clover-445255_1280

Pourquoi moi ?

Et pourquoi pas ?

 

J’ai dit un jour à mon père « Je suis un gars chanceux ». Il m’a répondu « Mais es-tu heureux en amour? ». J’avais 6 ans.

L’amour est la chose la plus dégoutante au monde pour moi.

De quoi diable est-il en train de parler ?

L’amour vit en ce moment dans un autre voisinage . Ou une autre planète. Cela fait des années que l’Amour n’a plus collé son horrible petit nez dans ma maison et n’a lancé « hello, il y a quelqu’un ici ? »

La chance est c’est un peu comme lancer des dès.

Ou trouver une pièce sur le sol. Ou voir un double arc-en-ciel après un orage.

Mais maintenant, je suis différent. Je sors et je rentre constamment dans l’Hôpital de la Malchance. Je suis plus vieux. J’ai besoin d’être transfusé constamment de chance ou je m’épuise. Sans chance, je suis mort. Pour moi, chance = bonheur. Sur une échelle du bonheur de 0 à 10, je pense que je suis environ à 9.

Mais c’est un gros changement. Quand j’étais étendu sur le sol après mon divorce, ou après mon premier échec dans les affaires,  ou après avoir perdu mon magnifique appartement à New-York, ou après avoir perdu mon père, j’étais proche du 0. Et à différents points de ce récit, j’étais même en négatif. Alors, je me suis hissé vers le haut. J’ai commencé à être chanceux quand je me suis fixé 3 simples buts :

Mes seuls 3 buts dans la vie :

  1. Je veux être heureux
  2. Je veux éradiquer le malheur de ma vie
  3. Je veux que chaque jour soit aussi doux que possible. Sans tracas.

Voilà. Je ne demande pas beaucoup. J’ai besoin de buts simples afin que je puisse les atteindre.

Au moins 10 fois dans ma vie, tout semblait si mal que je sentais que je ne parviendrais jamais à atteindre ces 3 buts et que le monde serait bien meilleur sans moi.

Il y a un tronc commun. A d’autres moments, je me sentais bloqué à un carrefour et ne savais pas quelle route prendre. Chaque fois, j’ai rebondi.

Lorsque je regarde en arrière maintenant, je réalise qu’il y avait un tronc commun, une ligne directrice.

A chaque fois demeuraient 4 choses, et seulement 4 choses, qui étaient toujours en place pour me permettre de rebondir.

Maintenant, j’essaye d’incorporer ces 4 choses dans une pratique quotidienne à tel point que je ne suis plus jamais retombé depuis.

fitnext

La pratique quotidienne :

A) Physique : être en forme. Faire des sortes d’exercice. En 2003 je me levais à 5 heures du matin tous les jours et de 5 à 6 heures je jouais « Round the World » sur un terrain de basketball surplombant L’Hudson River tous les jours (excepté lorsqu’il pleuvait). Les trains passaient et les gens à 5H30 devaient me voir à travers leurs fenêtres. Maintenant, j’essaye de faire du yoga tous les jours. Mais c’est difficile. Tout ce que vous devez faire, à minima, est assez d’exercice pour transpirer 10 minutes. Ce qui représente au pire entre 20 et 30 minutes d’exercice par jour. Inutile de se « déchirer ». Juste d’être en bonne santé. Vous ne pouvez pas être heureux si vous n’êtes pas en bonne santé. Aussi, passer ce temps aide votre cerveau à mieux gérer le stress. Si vous pouvez respirer facilement quand votre corps souffre alors il est plus facile de respirer pendant les situations difficiles.Voici quelques autres choses qui font partie de cet exercice mais un peu plus dures à appliquer :

– se lever entre 4 et 5 heures du matin tous les jours

– se coucher entre 20H30 et 21H (c’est bon de dormir 8 heures par nuit ! )

– ne mangez rien après 17H30. Vous ne pouvez pas être heureux si vous digérez pendant la nuit

B) Emotionnel : si quelqu’un est un poids pour moi, je stoppe immédiatement.  Personne n’est sacré ici. Quand l’avion chute, mettez le masque à oxygène sur votre visage d’abord. Familles, amis, et les gens que j’aime – j’essaye toujours d’être là pour eux et les aider.

Mais je ne me rapproche pas de ceux qui me font tomber. Cette règle est d’or. L’énergie s’échappe de vous si quelqu’un vous pompe. Et je ne dois aucune explication à personne. Expliquer c’est perdre de l’énergie.

Cela ne signifie pas abandonner ceux qui ont besoin de vous. Plutôt l’inverse. Si tu es une rivière propre, les gens peuvent boire à ton eau. Si tu es une eau sale, les gens tomberont malade.

Une autre règle importante :

Soyez toujours honnête. C’est fun. Plus personne ne l’est de nos jours et tout le monde est effrayé par cela.

Essayez d’être honnête pendant une journée (sans être blessant). C’est incroyable de mesurer les limites de l’honnêteté humaine. C’est plus impressionnant que ce que je pensais. Un corollaire de ceci est : je ne fais jamais ce que je ne veux pas faire.

Par exemple, je ne vais jamais à des mariages.

C) Mental : tous les jours, je note des idées qui traversent ma tête. Puis j’essaie d’en écrire 5 de plus. L’autre jour j’ai essayé d’écrire 100 possibilités pour éviter aux enfants de fréquenter le collège. J’en ai écrit 8.

Puis le jour suivant, je suis revenu avec 40 de plus.

Cela a définitivement étiré ma tête. Pas d’idées aujourd’hui ?  Mémorisez tous les mots autorisés au Scrabble comprenant 2 lettres. Traduisez le Tao Te Ching en Espagnol. Vous avez besoin d’idées pour votre liste d’idées ?  Revenez avec 30 chapitres pour une autobiographie. Essayez de réfléchir à 10 business que vous pouvez lancer de votre maison ( et soyez réaliste sur les moyens à mettre en oeuvre).

Pensez aux 20 façons qu’Obama peut utiliser pour faire progresser le pays. Listez toutes les choses positives que vous avez faites hier (cela améliore la mémoire et vous donne des idées pour le lendemain).

Le « muscle à idée » s’atrophie en quelques jours si vous ne l’utilisez pas. C’est comme marcher. Si vous n’utilisez pas vos jambes pendant une semaine, elles s’atrophient. Vous devez exercez votre « muscle à idée ». Cela  prend 3 à 6 mois de le reconstruire une fois qu’il est atrophié. Faites moi confiance.

Vous pouvez avoir 100 carnets de commandes de serveurs de bar pour quasiment rien. Utilisez ces carnets. Cela vous obligera à lister plutôt que de rédiger. Et vous aurez le sentiment d’accomplissement en remplissant les pages rapidement. En plus c’est peu coûteux.

D) Spirituel : je sens que de nombreuses personnes n’aiment pas le mot « spirituel ». Elles pensent que cela signifie « Dieu ». Ou « religion ». Mais ce n’est pas le cas. Mais je sens que j’ai une pratique spirituelle quand je fais une des choses suivantes :

Prier (peu importe si je prie pour un dieu ou une personne décédée ou pour le soleil ou pour une chaise en face de moi – cela signifie juste être reconnaissant.

Méditer :  méditation pendant plus de quelques minutes est difficile. C’est ennuyeux. Vous pouvez aussi méditer pendant 15 secondes en visualisant vraiment ce que cela serait de méditer pendant 60 minutes. Voici une méditation simple : asseyez-vous sur une chaise, tenez-vous droit, regardez-vous respirer. Si vous êtes distrait, pas de problème. Concentrez votre attention sur votre respiration. Essayez pendant 5 minutes. Puis 6.

Etre reconnaissant : J’essaye de penser à toutes les personnes pour lesquelles je suis reconnaissant dans la vie. Puis j’essaye de penser à plus de personnes. Puis plus. C’est difficile.

Pardonner : Je décris tous ceux qui m’ont fait du mal. Je visualise ma reconnaissance pour eux (mais de pitié).

Etudier : si je lis un texte spirituel (peu importe lequel : Bible, Tao Te Ching, quoi que ce soit de zen, même des trucs inspirants personnels) j’ai tendance à me sentir bien. Ce n’est pas aussi puissant que de prier ou méditer mais cela me fait me sentir bien.

Ma propre expérience : Je n’ai jamais réussi à achever les trois simples buts Sans avoir appliqué les exercices listés ci-dessus. Et chaque fois que je me suis retrouvé au fond du gouffre  (ou proche du fond voire à un carrefour) et que j’ai commencé à faire les 4 items (1991,1995,1997,2002,2006,2008) la magie a opéré :

 

Les résultats

  1. En un mois. J’ai noté que des coïncidences commençaient à apparaitre. J’ai commencé à me sentir chanceux. Les gens souriaient plus vers moi.
  2. En 3 mois les idées commencèrent véritablement à affluer si bien que j’ai éprouvé l’irrépressible envie de les exécuter.
  3. En 6 mois, les bonnes idées ont continué d’arriver et j’ai commencé à les exécuter. Tout le monde autour de moi m’a aidé à agencer tout cela.
  4. En un an, ma vie était complètement différente. 100% sens dessus  dessous par rapport à l’année précédente. Plus d’argent, plus de chance, plus de santé, etc.

Et puis j’ai été idiot et j’ai arrêté de m’entrainer. Et tout est retombé. Mais maintenant, j’essaye de le faire tous les jours.

C’est dur de faire tout cela tous les jours. Personne n’est parfait. Mais je sais que lorsque je le fais, cela fonctionne.  »

Ces lignes constituent les premières du livre de James Altucher qui se poursuit avec des conseils avisés pour les entrepreneurs notamment pour construire une entreprise prospère. Un ebook pragmatique avec un style sans fioritures qui vise juste.

 

Je tenais à prendre la parole sur les principes évoqués par l’auteur pour déclencher la chance.

Prenons un peu de hauteur. Oui, la chance se déclenche à volonté (et c’est le cas de le dire). Il suffit d’adopter le comportement adéquat pour maitriser sa vie et accueillir les opportunités, jour après jour.

Retenons quelques informations primordiales qui dépassent le stade de l’expérience concluante de James.

 

Le pouvoir de la visualisation créative

Lorsque nous lisons l’importance du « muscle à idées », nous comprenons bien entendu « créativité ».

La créativité est exacerbée par l’imagination, celle-ci se travaillant au quotidien.

Pour ma part, et j’ai quelques entreprises à mon actif dans des domaines très variés, je pratique tous les jours la sérendipité pour booster ma créativité. Je m’astreint (mais c’est plutôt un plaisir) à lire et écrire sur de multiple sujets.

Les outils modernes favorisent ce dynamisme créatif. Je vous conseille de vous pencher sur un média social tel que Twitter. C’est un bouillon de culture, d’innovation et un gigantesque laboratoire pour tester vos idées.

Ne vous fixez aucune limite dans votre liste d’idées. Mesurez ensuite la faisabilité et les ressources nécessaires.

Ce qui est important est cette concomitance des actions : élaborer plusieurs idées et en concrétiser d’autres élaborées avant.

Vous serez en mouvement constant !

Ce qui est intéressant est que ces idées s’assembleront pour en constituer d’autres, avec de meilleures chances de réussite.

Afin d’ordonner votre processus créatif, il peut être judicieux de se doter de logiciels de Mind Mapping.

 

Le sport, ce carburant :

Le sport a des effets positifs sur votre organisme. Il oxygène votre esprit. Une demi-heure de pratique par jour est un minimum.

La course à pied est excellente pour améliorer votre respiration et évacuer le stress.

D’autant que ces exercices quotidiens poursuivront votre processus créatif. Mes meilleures réalisations ont pris naissance soit pendant la course, soit à la douche qui a suivi!

 

L’égoïsme, obligatoire au début

Devenir l’entrepreneur de votre vie va nécessiter un solide travail sur vous-même. Vous êtes votre premier vecteur de succès. Ce que décrit l’auteur est vrai, il est nécessaire de s’éloigner des « vampires » et autres « sangsues » de votre énergie et de votre temps.

Nous avons à disposition un temps de réflexion limité dans la journée. Ne le perdez pas à vous occuper de problèmes insolubles qui ne vous concernent pas.

Vous vous rendrez vite compte que votre réussite, votre stabilité et votre bien-être auront plus d’effets positifs indirects sur votre environnement. Tout le monde se cherche des modèles de réussite pour se prouver que « oui, c’est possible ».

En revanche, ne refusez jamais une aide ponctuelle et peu chronophage. Les retours seront au rendez-vous.

 

 

Je vous invite maintenant à découvrir le livre (en anglais) de James Altucher et surtout à commencer à mettre en place les précieux conseils qui vous apporteront toute la chance nécessaire à vos succès.

Devenez à votre tour la personne vivante la plus chanceuse au monde.

Capture d’écran 2014-11-22 à 20.13.19

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.