Les champignons hallucinogènes, remèdes contre la dépression ?

(c) Patrick Ullrich

(c) Patrick Ullrich

Alors que j’étais à la recherche d’informations scientifiques sur le traitement de la dépression, je suis tombé sur les résultats d’une étude publiée le mois dernier et reprise par The New York Times sur les effets bénéfiques des champignons hallucinogènes.

Plus précisément, un médicament, conçu à l’aide de psilocybine (qui est le principe actif de certains champignons hallucinogènes), a été administré à des volontaires. Les IRM de leur cerveau ont été ensuite réalisés et comparés.

Les chercheurs ont remarqué que de nouvelles connexions entre les régions corticales (siège de la conscience) s’étaient formées. Ces nouveaux réseaux de neurones sont soupçonnés d’être à l’origine des « hallucinations » telles que « entendre des couleurs » ou « voir des sons ».

Plus important encore, cette « reconnexion » pourrait permettre de traiter la dépression.

Le Docteur Expert l’explique ainsi :

« Lorsque nous souffrons de dépression, nous sommes coincés dans une spirale de pensées négatives et nous ne pouvons pas en sortir. On peut imaginer que la rupture de tout motif qui empêche un fonctionnement« propre »du cerveau peut être utile. » 

En gros, le psilocybine pourrait s’assimiler à une sorte de « disjoncteur » pour endiguer la dépression.

 

A suivre…

 

Sources :

Etude de la Royal Society

New York Times

Le Monde

Wikipedia

Credit Photo :Patrick Ullrich

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.