Les gens heureux ne s’inquiètent pas de savoir si c’est vrai… Ils se racontent de belles histoires

Selon Marshall Rosenberg « Le changement se produira lorsque les gens changeront radicalement leur façon de voir le monde ».

Je suis parfaitement d’accord avec Marshall(!) et c’est pourquoi je souhaitais vous parler d’Yves-Alexandre Thalmann qui a écrit un livre fort intéressant sur le bonheur et cette fameuse façon de voir (ou plutôt de se représenter) le monde. Il est d’ailleurs intitulé « Les gens heureux ne s’inquiètent pas de savoir si c’est vrai…ils se racontent de belles histoires. »

 

Car voilà le grand secret du bonheur : l’interprétation que nous faisons de ce que nous vivons, vivrons ou avons vécu.

Nous pouvons nous raconter des histoires déplaisantes comme celle de cet automobiliste qui vient de nous couper la route. Après tout, nous ne pouvions pas savoir que sa femme était sur le point d’accoucher quand nous avons émis l’hypothèse qu’il nous avait sciemment méprisé, nous et notre véhicule…

Idem pour les comparaisons que nous faisons, souvent à notre désavantage. « Patrick gagne plus que moi alors qu’il a moins d’ancienneté ! C’est injuste ! ». Certes, mais que dire de Camille qui a plus d’ancienneté et gagne pourtant beaucoup moins…

Etc.

Les raisons de se miner avec des histoires cauchemardesques sont nombreuses. A moins que nous ne suivions les précieux conseils présents dans ce livre.

 

Voici une synthèse via cette mnémotechnique du bonheur.

Via

  • Pensons alternatif plutôt qu’automatique.

  • Comparons à notre avantage.

  • Consommons l’actualité avec modération et circonspection, sans être dupes des images et des significations proposées.

  • Construisons notre pensée sur des descriptions objectives et utilisons un vocabulaire favorisant des interprétations positives.

  • Identifions les faits, notamment grâce à des questions, et tirons des conclusions personnelles plutôt que d’adhérer aux histoires des autres.

  • Permettons-nous d’expérimenter des comportements différents pour découvrir de nouvelles facettes de soi.

  • Considérons toute l’histoire comme en cours et gardons l’espoir : tout peut changer d’un instant à l’autre.

  • Choisissons consciemment à quelle cause nous voulons consacrer nos ressources mentales : dans quel univers cognitif souhaitons-nous vivre ?

  • Soignons la communication, en particulier l’écoute de qualité et la formulation claire des messages.

  • Développons l’empathie.

  • Sélectionnons un système de pensée en fonction du bonheur qu’il nous permet d’atteindre, plutôt que de la vérité qu’il prétend représenter. 

  • Adhérons à plusieurs systèmes de pensée simultanée et jonglons avec eux. 

  • Abordons des conflits en cherchant des solutions, pas des coupables.

  • Libérons-nous du passé en réinterprétant l’histoire.

  • Choisissons et reconstruisons les versions les plus favorables des histoires entendues.

Tous ces conseils sont développés et étayés par des preuves scientifiques. Ne reste plus qu’à les lire et les appliquer.

Le changement se produira lorsque les

 

« Les gens heureux ne s’inquiètent pas de savoir si c’est vrai…ils se racontent de belles histoires. » de Yves-Alexandre Thalmann est disponible :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.