Attention : La lumière des liseuses et des tablettes nuit à notre sommeil

L’utilisation de dispositifs émetteurs de lumières tels que les tablettes et les liseuses avant le coucher allonge le temps nécessaire pour s’endormir, retarde l’horloge circadienne, diminue les niveaux de l’hormone mélatonine* impliquée dans le sommeil, réduit la durée et retarde le moment du sommeil paradoxal, et a un impact négatif sur notre vigilance pendant toute la journée.

les tablettes nuisent au sommeil

De sérieux enjeux : performance, sécurité et santé

Il est par conséquent fortement recommandé de ne pas consulter tablettes, liseuses et autres portables au moins 1 heure avant de se coucher.

Si cette préconisation n’est pas respectée, nous nous exposons à des carences en sommeil, une perturbation de nos rythmes circadiens et un déficit de vigilance durant toute la journée.

 

*La mélatonine ou N-acétyl-5-methoxytryptamine, souvent dénommée hormone du sommeil, est surtout connue comme étant l’hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques en étant synthétisée surtout la nuit (wikipedia).

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.