Êtes-vous plutôt neuro-droitier ou neuro-gaucher ?

cerveau droit cerveau gaucheNous avons un cerveau constitué de deux hémisphères : gauche et droit. Ils travaillent de concert mais possèdent des fonctionnements spécifiques. Il est important de savoir que nous avons chacun un hémisphère prédominant qui influence notre manière de réfléchir et d’agir. Le connaitre nous permettra notamment de nous appuyer sur nos points forts pour améliorer notre vie.

C’est Béatrice Millêtre, spécialiste du fonctionnement du cerveau et psychothérapeute qui nous guide vers cette meilleurs connaissance de soi dans son livre « Cerveau gauche/Cerveau droit : développez vos facultés cognitives. »

Cerveau droit

Suis-je neuro-gaucher ou neuro-droitier ?

Les spécificités des deux hémisphères sont les suivantes :

L’hémisphère gauche traite les détails, les éléments séparés tandis que l’hémisphère droit est plus synthétique.

L’hémisphère gauche est notre côté « logique et rationnel » alors que l’hémisphère droit est global, créatif, intuitif, émotionnel.

Ce tableau vous permettra de vous situer plus précisément.

neurodroitier neurogaucher

Béatrice Millêtre nous indique cependant que personne n’est à 100% neuro-droitier ou 100% neuro-gaucher.

Nous avons cependant une prédisposition à utiliser plus l’hémisphère droit ou gauche. Mais les deux collaborent sans cesse.

Information supplémentaire en prendre en compte :

Les neuro-gauchers sont très majoritaires dans la population.

les surdoués sont neuro-droitiers

Un quotidien différent

Au quotidien, la prédominance d’un hémisphère plutôt qu’un autre va entraîner des comportements totalement différents :

Si vous êtes neuro-droitier, vous avez souvent des « flash » ou des intuitions. Vous ne savez pas toujours ce que vous ressentez, vous êtes très sensible et montrez de l’empathie, vous avez une vision synthétique et cernez d’un coup les tenants et aboutissants d’une situation.

Vous avez aussi besoin de faire plusieurs choses en même temps, de réfléchir à différents sujets à la fois.

Vous êtes également créatif, avez de l’imagination, êtes curieux et possédez une grande ouverture d’esprit.

Votre intuition est le fruit d’un raisonnement très élaboré que vous avez du mal à verbaliser parce qu’essentiellement inconscient.

Votre potentiel est fabuleux mais vous ne l’exprimez pas toujours. De plus, le nombre d’idées que vous avez et que vous ne pouvez pas concrétiser a tendance à vous frustrer et à entamer votre confiance en vous. Un autre défaut des neuro-droitiers est leur penchant pour la procrastination. Vous différez les tâches à accomplir jusqu’au dernier moment.

Les neuro-droitiers ressentent un mal-être presque permanent du fait de leur différence dans un monde à dominance de l’hémisphère gauche.

 

Si vous êtes neuro-gaucher, vous êtes rationnel, logique, consciencieux, vous avez une approche structurée.

Vous faites une chose à la fois et l’une après l’autre. Vous ne prenez aucune décision à la légère, vous pesez chaque argument. Vous n’agissez jamais sans réfléchir.

Votre réflexion est d’ailleurs consciente.

La quête du résultat est l’une de vos grandes qualités.

Vous supportez difficilement les personnes qui affirment sans expliquer et les qualifiez de « Monsieur ou Madame je-sais-tout ».

Neuro-droitier + neuro-gaucher = …

Comme l’affirme l’auteur : « l’association entre les « cerveaux droits » et les « cerveaux gauches » est très efficace : l’un a des idées avec une vision globale, mais n’en voit pas les détails et s’ennuie à la mettre en pratique. L’autre a une vision précise des réalités, mais pas de vision immédiate d’ensemble, alors qu’il est particulièrement efficace dans la réalisation. »

 

Conclusion :

Le livre de Béatrice Millêtre nous éclaire sur les origines de nos attitudes liées à l’utilisation préférentielle de l’hémisphère droit ou gauche. Au delà du constat, l’auteur nous donne de nombreuses pistes pour exploiter nos points forts afin de nous épanouir au quotidien et mieux accepter les différents comportements qu’affichent nos pairs.

J’ai ainsi découvert que j’étais plutôt neuro-droitier. Et vous ?

 

« Cerveau droit cerveau gauche » est disponible sur Amazon.fr .

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.