Les 4 besoins affectifs fondamentaux des enfants (et comment les satisfaire)

Les 4 besoins affectifs fondamentaux des enfants (et comment les satisfaire)

De quoi les enfants ont-ils besoin du point de vue affectif ? Qu’est-ce qui contribue à leur épanouissement ?

Isabelle Filliozat (dans son livre l’intelligence du coeur) a identifié 4 besoins affectifs essentiels :

  1. La confiance
  2. Se sentir exister
  3. Se sentir accepté
  4. Se sentir apprécié

 

Voyons maintenant comment les satisfaire.

La confiance

La confiance revêt plusieurs formes :

  • la confiance de base qui confère le sentiment de sécurité intérieure.
    Ce sont les contacts aimants avec les parents, les phrases comme« Je t’aime. »« Tu existes pour moi, tu es important pour moi. »

    « Je te regarde. »

    « Je te respecte. »
    qui contribuent à instaurer cette confiance de base.

  • la confiance dans l’autre qui s’établit dès les premiers jours par les réponses aux besoins de la figure d’attachement :
  • la confiance en ses sensations, en ses perceptions, en ses émotions :
    C’est l’empathie qui permet de développer cette confiance chez l’enfant : écoute,accueil et verbalisation des émotions.
    « Tu as le droit d’être triste/en colère/heureux… »
    « Quelle est l’intensité de ton émotion ? »
    « Je vois que ceci te blesse, je suis là. »
    Il est important de savoir que la confiance et la connaissance de nos émotions  permet de prendre de meilleures décisions.
  • la confiance en ses pensées propres qui permet de résister aux influences sociales et de s’affirmer :
    « Qu’en penses-tu » est la phrase de base à répéter régulièrement aux enfants. La proposition de choix aide aussi à construire un schéma de pensée (« tu préfères ceci ou ceci »).
    La reconnaissance de la différence est également essentielle : « tu as le droit d’être différent/ de penser différemment/ d’agir différemment » « tu as le droit d’avoir tes propres idées »
    Enfin, le message « Tu es toi et je suis moi. » favorise l’affirmation de soi.
  • la confiance en ses ressources créatives, en ses compétences, en ses capacités :
    Les phrases suivantes développement cette confiance :
    « Tu es capable. »« Tu peux le faire. »

    « Tu as les ressources en toi pour réussir. »

    « Tu as le droit d’échouer. »

    « Il est important de se tromper pour apprendre. »

    « Plus tu t’exerceras, plus tu seras compétent. »

    « Tu as le droit de ne pas être parfait. »

    « Tu as le droit de faire des erreurs. »

    « Tu as le droit d’échouer et de te relever. C’est ainsi que tu as appris à marcher. »
    « Tu as le droit d’avoir tes propres idées. »

  • la confiance en nos compétences relationnelles qui nous fait prendre conscience de notre aptitude à apporter quelque chose aux autres.
    « Tu peux aller vers les autres. »« Tout le monde partage les mêmes émotions et les mêmes besoins. »

    « Tu as droit à ta place. »

    « Tu es utile par ta simple présence. »

    « Tu as autant de valeur que les autres. Toute vie humaine a une valeur. »

    « Tu participes à l’humanité. »

    « Tu as le droit de demander, de donner, de recevoir, de refuser. »

Se sentir exister

Ce sentiment de se sentir exister se nourrit de l’attention et de la présence des parents. Ceux-ci doivent donc donner des preuves de leur attention, par exemple en décrivant sans juger les actes de l’enfant ou encore en offrant des temps de présence exclusif en éloignant toute source de distraction ou d’éparpillement (comme les smartphones ou la TV).

 

Se sentir accepté

L’enfant a besoin de savoir que quoi qu’il fasse, il ne sera pas rejeté. Cela ne signifie pas que tout est permis évidemment. Les règles sont à respecter car la sécurité et le développement de l’enfant en dépendent. En cas de transgression, il sera nécessaire de partager notre ressenti et de rappeler les impératifs mais sans rejeter, humilier, ordonner, menacer ou étiqueter.

Le sentiment d’être accepté est particulièrement lié à l’expression de l’amour inconditionnel : « je t’aime parce que tu es toi ».

 

Se sentir apprécié

« J’aime vivre avec toi » «  »J’admire la façon dont tu te conduis » « J’aime te regarder faire ceci » ‘j’adore jouer avec toi » sont autant de phrases qui renforcent ce sentiment d’être apprécié. C’est un véritable moteur pour avancer sereinement dans la vie et prendre des initiatives.

 

 

Sources :

« L’intelligence du coeur » d’Isabelle Filliozat

« Fais-toi confiance » d’Isabelle Filliozat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.