Le jeu de la cocotte-minute pour apaiser les enfants

Je partage avec vous une astuce de Gilles Diederichs pour apprendre aux enfants à s’apaiser grâce à leur respiration. Elle se base sur l’image d’une cocotte minute.

Voici les 4 étapes à suivre :

  1. Que fait une cocotte-minute au fur et à mesure de la cuisson ? Elle monte en température ! Alors fais comme elle ! Tu te tiens debout et tu serres tes deux poings l’un contre l’autre en inspirant par le nez, puis tu souffles doucement. Fais cela trois fois.
  2. Quand la cocotte-minute arrive à une plus haute température encore, afin de ne pas exploser, voici ce qui se passe : elle toussote ! Elle évacue l’air petit à petit ! Fais comme elle : inspire par le nez en serrant tes deux poings posés contre ta poitrine, puis souffle par la bouche en trois temps. Recommence trois fois.
  3. Quand la cocotte souffle sans interruption comme un petit train, c’est le signe qu’il faut arrêter la cuisson : inspire par le nez, puis souffle par la bouche en te penchant en avant et en saccadant ton souffle très rapidement. Encore deux fois !
  4. Termine en respirant tranquillement. Te voilà apaisé.

 

Source : « Gérer colère et caprices » de Gilles Diederichs


En savoir plus sur Cultivons l'optimisme

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

2 réponses

  1. Deutschmann dit :

    Bonjour, je voulais juste vous faire part de ma réaction en lisant votre article sur le jeu de la cocotte minute. En effet, cette appellation est utilisée chez les enfants qui pratiquent les jeux dangereux. C’est donc un usage détourné du jeu que propose G. Diederichs et qui peut avoir des conséquences irréversibles comme tout jeu dangereux. Les enfants bloquent leur respiration à devenir rouge comme une tomate (d’où l’autre nom du jeu de la tomate) ou prêt à exploser comme une cocotte minute. Mon fils a été victime des + grands qui initient les jeux dangereux aux autres enfants (en général « trop » gentils) dont ce jeu de la cocotte minute qui lui a causé de graves problèmes de santé… Pour moi, j’aurai besoin qu’une parenthèse soit faite dans votre article pour avertir de l’utilisation détournée possible du jeu de la cocotte minute… pour éviter que les parents ne se soucient plus du jeu qui peut être lui classé dans les jeux dangereux. Merci.

    • Jeff dit :

      Bonjour, les explications de Gilles Diederichs me paraissent claires. Il ne parle pas de bloquer la respiration mais de moduler l’expiration. La cocotte minute n’est utilisée ici que pour l’image liée à l’énervement ou à l’excitation.
      De plus, ce n’est pas un jeu collectif mais individuel.
      Je suis navré de lire la mauvaise expérience que vous avez vécue mais ici, il s’agit d’un simple exercice de retour au calme qui doit être accompagné par les parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Cultivons l'optimisme

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading