8 questions à se poser pour être plus heureux au présent

Le présent peut être une grande source de bonheur(s) pour peu que nous sachions nous y prendre et utiliser un bon questionnement interne pour en révéler les « joyaux ».

Pour cela, écoutons les sages recommandations d’Yves-Alexandre Thalmann et guidons notre regard vers ce qui contribue à notre épanouissement :

  • Laissons filer les pensées anxieuses plutôt que de les alimenter : « Les pensées ne sont que des pensées. Quelles pensées puis-je observer et laisser partir tout simplement ? » « Et si je disais « SUIVANTE » pour passer aux autres pensées ? » « Et si je transformais mes peurs en désir et plan d’action ? »
  • Portons notre attention sur les petits plaisirs du quotidien : « Suis-je bien en ce moment ? Est-ce que je ressens de la joie ? Si oui, je peux le dire clairement et la ressentir en moi pour en faire durer le plaisir/ ou la partager avec autrui. » « Pour quoi et pour qui ai-je envie de dire MERCI ? »
  • Pensons davantage aux aspects plaisants de notre vie : « Qu’est-ce qui me plait dans ma vie ? Qu’est-ce que j’aime bien faire ? Qui suis-je heureux.se d’avoir à mes côtés ? »
  • Reconnaissons et sachons apprécier les privilèges dont nous jouissons : « Que suis-je heureux.se de posséder ? Si je ne l’avais plus, que ressentirai-je ? »
  • Imaginons les moyens de surmonter nos obstacles : « Par quel moyen puis-je résoudre ce problème ? Quelles sont mes possibilités/ mes forces/ mes ressources ? Que puis-je tester tout-de-suite ? »
  • Investissons notre temps dans des activités agréables : « Ai-je fait ce que j’aime/ ce qui me passionne aujourd’hui ? » « Comment m’organiser pour libérer du temps régulièrement pour cela ? »
  • Varions les plaisirs et abstenons-nous-en momentanément : « Quels sont les différentes activités qui me plaisent et que je peux alterner pour en ressentir toujours autant de plaisir sans m’habituer ? »
  • Optons pour des loisirs actifs et réguliers : « Et si je m’inscrivais dans un club de poterie/ de chant/ de bricolage/ de marche/ … »

 

Source : « On a toujours une seconde chance d’être heureux » de Yves-Alexandre Thalmann disponible sur amazon.fr, fnac.com, cultura.com, decitre.fr .

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.