Pour être plus heureux, choisissez d’être reconnaissant (l’immense pouvoir de la gratitude)

On peut se dire que la vie est dure et se comporter de telle manière qu’elle le reste en endossant un fardeau pour lequel nous ne pouvons que partiellement agir (ou pas du tout). Cette tendance négative est propre à notre cerveau comme nous l’évoquions dans cet article.

Ou bien, on peut aussi choisir de ressentir de la gratitude (et de l’exprimer) et ainsi contrer les effets négatifs cités ci-dessus pour passer à l’action ! Ceci nous permettra d’augmenter notre bonheur (voir cet article) et même de devenir un solide optimiste !

Prêt à adopter la gratitude ? Prêt à CHOISIR la gratitude ? Bravo !

 

La prédisposition génétique à la gratitude et l’antidote

Il existe un gène (CD38) qui a été identifié comme facilitant la gratitude. Mais pas de fatalisme génétique ! Il est possible de modifier la donne en s’exerçant le plus possible à se focaliser volontairement sur les aspects positifs de nos vies.

Dans cette logique, il est conseillé d’amplifier notre ressenti en s’imprégnant émotionnellement de chaque expérience de gratitude. Oui, on peut faire ceci.

Le neuropsychologue Rick Hanson nous donne la marche à suivre dans « le cerveau du bonheur« . Cette méthode s’applique pour toutes les expériences positive vécue en direct ou via un souvenir :

  • appliquez délibérément votre attention à l’expérience, puis maintenez-la. C’est un peu comme du patinage sur glace. Mais au lieu de planter votre pied, puis de vous laisser glisser, vous appliquez votre attention, puis vous restez en contact avec l’expérience.
  • Conservez une partie de l’attention sur l’attention même pour pouvoir la ramener si elle part ailleurs. Vous pouvez vous aider en murmurant des instructions comme si une voix douce vous disait dans votre tête : « reste ici »
  • Pour réduire les distractions causées par les tensions et le stress, inspiré longuement à une ou deux reprises : vous activerez l’aile parasympathique apaisante de votre système nerveux
  • Nommez délicatement l’expérience pour vous-même, par exemple : « apaisante…relaxante…sécurisante ».
  • Si vous êtes facilement distrait, tâchez de vous imprégner d’expériences particulièrement stimulantes, qu’il s’agisse de plaisirs physiques, d’émotions dynamisantes-comme la délectation, l’émerveillement, la joie, l’affection ou l’enthousiasme- et d’attitudes incarnées, comme une farouche déterminations.

[via le cerveau du bonheur de Rick Hanson]

 

La gratitude développe nos compétences sociales

La gratitude dans son ressenti comme dans son expression a un effet saisissant sur les personnes qui nous entourent.

En effet, notre bonne humeur rayonne sur eux (contagion émotionnelle) tandis que nos expressions de reconnaissance que nous leur adressons les remplissent de joie.

Donc, veillons à dire plus souvent « merci » et à accompagner la parole du geste (et du sourire).

 

La gratitude est une manière d’être qui rend heureux, voici comment la pratiquer simplement et en faire une habitude :

Pour ressentir et exprimer de la gratitude, prenez-en l’habitude !

gratitude

 

  • Dans la journée : remarquez les évènements, même anodins qui vous font ressentir de la gratitude :
    Merci pour ce petit déjeuner délicieux.
    Merci pour être à l’heure ce matin.
    Merci  pour ce rayon de soleil à travers les nuages.
    Merci à mes enfants pour leur présence.
    Merci pour le sourire de cette personne au guichet.
    Merci pour cette expérience positive et merci pour les personnes qui ont permis cela.
    Merci de m’avoir aidé.
    Merci de jouer avec moi.
    Merci que tout se soit passé ainsi
    Merci pour cette écoute.
    Merci pour ce calme.
    Je suis heureux d’être en pleine forme ! Merci !
  • Le soir, n’oublions pas LE rituel qui assure une nuit paisible et donne une touche positive à la journée :NOTEZ CHAQUE SOIR AU MOINS TROIS ÉVÈNEMENTS AGRÉABLES DE LA JOURNÉE.
  • Ecrivez votre gratitude : voici un exercice issu de la psychologie positive (via « vivre la psychologie positive » de Martin Seligman)
    exercice-de-gratitude-1-2

Références et lectures conseillées :

« Vivre la psychologie positive » de Martin Seligman

« Le cerveau du bonheur » de Rick Hanson

« Et si je prenais la vie du bon côté » de Christophe Genre-Jazelet

 

1 réponse

  1. Steph dit :

    La gratitude, que j’aime ce sujet. Pou moi, c’est la clé du bonheur, purement et simplement. La clé pour rayonner et attirer des personnes extraordinaires. Sans parler de tous ses bienfaits sur la santé.

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂