La définition du bonheur d’Alfred Hitchcock

Voici la définition du bonheur d’Alfred Hitchcock :

 

1) Les besoins vitaux :

Le premier argument d’Alfred Hitchcock est ne pas avoir à s’inquiéter de ce qu’il y a dans son assiette.

2) Le relationnel :

Alfred Hitchcock trouve la haine inutile, improductive. Il explique se sentir blessé pendant des jours lorsque quelqu’un de proche lui fait une remarque désobligeante.

3) La créativité :

Il évoque la création comme source principale de bonheur.

 

Le bonheur est une route dégagée. Dégagée des émotions négatives qui obscurcissent l’horizon. 🙂

Et vous, quelle est votre définition du bonheur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.