« L’altruisme est une motivation » Matthieu Ricard

Lorsque le magazine ça m’intéresse interroge Matthieu Ricard sur sa définition de l’altruisme, voilà ce qu’il répond :

 

« L’altruisme est une motivation : en accordant de la valeur à l’autre, on désire son bien. Et c’est surtout une intention : comment améliorer sa situation, remédier à sa souffrance, etc.

L’étape suivante, ce sont les actes. Mais si les circonstances empêchent d’agir, cela n’enlève rien au caractère altruiste de la motivation. On la distingue ainsi d’un acte en apparence bénéfique, mais dont la motivation est égoïste : donner en espérant quelque chose en retour. »

« Une société est un groupe d’individus. Et les neurosciences montrent que l’individu peut changer : l’entrainement de l’esprit peut développer nos comportements prosociaux. Dès 3 semaines d’entrainement 20 minutes par jour à la méditation sur l’amour altruiste, les zones cérébrales liées à l’agressivité sont moins denses. Si le nombre d’individus qui va dans ce sens atteint une masse critique, il se produit une transformation sociétale, une évolution des cultures. Des groupes composés en majorité d’altruistes qui coopèrent ont un avantage certain sur des groupes composés surtout d’égoïstes. »

 

On poursuit avec l’altruisme et Matthieu Ricard ? Cet article est pour vous.

 

L'ALTRUISME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.