Qu’est-ce que le bonheur ?

ice-375361_1280

Dans son livre “l’apprentissage du bonheur“, Tal Ben-Shahar nous explique les fondements du bonheur, l’accomplissement ultime pour chaque être humain ?

“Le bonheur est le principe et la raison d’être de la vie, le but et la finalité suprêmes de l’existence humaine.”

C’est à Aristote que l’on doit cette définition.

Le bonheur est une quête permanente chez l’être humain, la fin vers laquelle tendent tous les moyens.

 

Le bonheur est-il synonyme de réussite ?

 

Disons que le bonheur est un niveau supérieur de réussite, au-delà de toute considération matérielle ou financière.

Les gens heureux réussissent d’ailleurs mieux que ceux qui ne le sont pas et ils sont socialement mieux intégrés.

Il est donc préférable et judicieux de chercher à être heureux AVANT de prétendre à quelconque réussite.

bonheur et réussite

Le bonheur, c’est…

Un mélange de 2 ingrédients :

– le plaisir immédiat (le bénéfice présent)

– le sens (le bénéfice futur)

Je vous invite à lire l’article “la théorie du hamburger“.

IMG_0037

Le plaisir :

Le bonheur est  indissociable de l’émotion. Sans émotion, impossible de trouver la motivation pour agir.

S’émouvoir, c’est se mouvoir. L’émotion entraine la motivation.

Le plaisir est une émotion.

“Le plaisir n’est pas un luxe mais un besoin psychologique essentiel”

(Nathaniel Branden).

Mais ne recherchons pas l’extase permanente, il est impossible d’échapper aux émotions comme la tristesse ou la souffrance.

Et puis, un des défauts du plaisir et qu’il nous lasse. La vérité est donc dans le contraste.

Il est important de varier les plaisirs et de ne pas chercher à tout prix à éviter les sentiments négatifs.

Le plaisir est la règle, la souffrance l’exception.

Trouvez vos fraises et dégustez-les en pleine conscience pour décupler l’effet !

 

Le sens

George Bernard Shaw résume parfaitement cette notion de sens :

“C’est cela la joie véritable, dans la vie : être au service d’un dessein que l’on considère soi-même comme supérieur”.

 

Le dessein est notre horizon, celui que nous gardons sans cesse dans notre champ de vision. Il implique que nous construisons progressivement quelque chose qui nous tient à coeur.

Souvenez-vous du facteur Cheval et de son Palais Idéal ou encore de cet homme qui consacre sa vie à lutter contre la pauvreté dans son pays. Et que dire de Forest Man, qui sauva son île en plantant seul une forêt plus grande que Central Park.

 

Comment connaitre le bonheur (plaisir+sens) ?

 

Tal Ben-Shahar propose un bilan. Je suis assez partisan de cette méthode.

L’idée est d’ajuster notre vie pour se rapprocher de notre idéal.

tableau bonheur

  1. Faites un tableau dans lequel vous listerez les actions que vous menez dans une journée et une semaine type.
  2. Notez de 1 à 5 ce que vous ressentez pour chaque action selon les deux items “Plaisir” et “Sens”.
  3. Renseignez aussi le temps que vous accordez à ces tâches chaque semaine.
  4.  Puis ajustez !

 

Simplifiez votre vie en vous débarrassant ou en adaptant les tâches qui ne contribuent ni à donner du sens, ni à vous donner du plaisir.

C’est un véritable bilan de vie, le point de départ d’un exercice qui va s’inscrire dans le temps.

Car le but est de se rapprocher de sa trajectoire optimale du bonheur. Il est donc important de mesurer l’évolution et d’adopter des actions correctives. Agir pour plus de sens et de plaisir !

 

Le bonheur est un choix. Ce bilan bonheur est un excellent moyen de prendre conscience de ce qui nous procure des sentiments négatifs et ce qui nous comble.

Ne reste plus qu’à transformer le constat en action. Et pour cela, appuyez-vous sur votre créativité et votre imagination. Les solutions existent toujours, sinon il n’y aurait pas de problème. 🙂

apprentissage du bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.