Pourquoi pleurons-nous de joie ?

larmes de joiePleurer de joie permet de rétablir l’équilibre émotionnel.

 

« Quand nous sommes submergés par de trop fortes émotions positives, nous compensons en pleurant.  » souligne Oriana Aragon, responsable d’un rapport sur ce phénomène paradoxal.

Pour parvenir à cette conclusion, des psychologues de l’Université de Yale ont testé les réponses émotionnelles de nombreux sujets face à différents scénarios comme des heureuses retrouvailles.

Ainsi, nous pleurons (émotion négative) pour compenser un trop plein d’émotions positives.

Et ce jeu de balancier est aussi valable lorsque nous éprouvons des émotions négatives comme le stress. C’est ainsi que nous rions nerveusement.

 

Source : The Telegraph (Anglais)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.