Programme anti-déprime jour 10 : j’apprends à pardonner

apprendre à pardonner

Les vertus du pardon sont immenses. Elles sont résumées dans cette citation de Mike Worthington «Vous ne pouvez pas nuire à l’auteur en ne pardonnant pas, mais vous libérer en pardonnant.»

Il est question ici de libération. Afin de vous guider dans ce processus, je vous propose de suivre la méthode REACH qui a fait ses preuves.

 

Règles du jeu :

Mike Worthington est un spécialiste du pardon. Il est l’auteur du livre Five Steps to Forgiveness où il nous donne une méthode en 5 étapes dont l’acronyme est REACH ( to reach signifie atteindre en anglais) :

 

R : Rappel de la souffrance causée d’une façon aussi objective que possible. Visualisez l’évènement sans vous apitoyer.

E : Empathie. Essayez de comprendre pourquoi cette personne vous blesse, à partir de son point de vue.

C : Commit (engagement) : cela signifie que vous vous engagez publiquement à pardonner. Dans les groupes que dirige Mike Worthington, les individus rédigent un “certificat de pardon”, écrivent une lettre de pardon à l’auteur de l’acte, écrivent dans leur journal intime, rédigent un poème ou une chanson ou informent un ami proche de ce qu’ils ont fait.

H : Hold (persévérer) : Cela signifie persévérer dans le pardon.

 

Les effets

La pardon est une modification dans le fonctionnement de la mémoire (nous l’avions vu ici). Le fait de transformer un souvenir en l’évoquant et en l’associant à de nouvelles émotions positives favorise le bonheur à long terme.

Les effets de la méthode REACH ont d’ailleurs été prouvé scientifiquement.

 

Source : “Vivre la psychologie positive” de Martin Seligman 

 

 Retrouvez la totalité du programme anti-deprime ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.