12 barrages à l’écoute d’autrui

Dans son livre « L’intelligence du coeur », Isabelle Filliozat nous transmet les conclusions du Thomas Gordon pour nous aider à mieux écouter et communiquer avec autrui.

En lisant ces 12 « barrages », nous comprenons que la meilleure façon d’écouter autrui est de garder le silence ou de refléter simplement ce que l’autre nous dit sans essayer de conseiller ou de moraliser. Il « suffit » donc de cultiver une forme de présence bienveillante afin que l’autre pose des mots sur ce qu’il ressent sans peur d’être jugé.

C’est plus difficile qu’il n’y parait !

  1. Ordonner, commander, exiger
    « Va dans ta chambre »
  2. Menacer, effrayer
    « Si tu n’arrêtes pas, tu auras la fessée »
  3. Moraliser, sermonner
    « On ne coupe pas la parole à quelqu’un »
  4. Conseiller, proposer des solutions
    « Pourquoi n’irais-tu pas jouer avec tes copains ? »
  5. Donner une leçon, fournir des faits
    « Les livres son faits pour être lus et non pour être jetés »
  6. Juger, critiquer, blâmer
    « Tu n’es pas attentif ! »
  7. Féliciter, passer de la pommade
    « Toi, si gentil ! »
  8. Ridiculiser, donner des sobriquets
    « Tu devrais avoir honte »
  9. Interpréter, analyser
    « Tu es simplement jalouse de cette femme »
  10. Rassurer, sympathiser 
    « Ce n’est rien, ça passera »
  11. Enquêter, questionner
    « Pourquoi as-tu fait une chose pareille ? »
  12. Eluder, faire diversion, traiter à la légère
    « Regarde comme il fait beau ! »

Source : « L’intelligence du coeur » d’Isabelle Filliozat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.