Une méditation rapide pour accueillir une émotion

Il est scientifiquement prouvé qu’apprendre à identifier une émotion et à y poser des mots permet de développer notre bien-être et de diminuer les effets de la dépression. Pour cela, il est nécessaire de s’entrainer à nommer nos ressentis en dépassant les interdits que nous avons parfois intégrés depuis notre enfance : « je n’ai le droit de pleurer » « ma colère est dangereuse » « sourire est une obligation ! ».

Autre difficulté à surmonter : dévoiler une émotion dissimulée derrière une autre. Ainsi nous pouvons réagir souvent avec colère alors que c’est une autre émotion comme la tristesse ou la culpabilité que nous ressentons vraiment.

Afin de clarifier nos ressentis et nous reconnecter avec ce que nous avons en nous (et avec nos sensations), Françoise Dorn nous invite à pratiquer une méditation dans son « petit livre de la bienveillance ».

La voici :

 

« Installez-vous confortablement et entrez en contact avec votre corps…

Prenez conscience des zones tendues et entrez en contact avec l’émotion qui y est contenue…

Ressentez-la et restez en contact avec ce qui se passe…

Dirigez votre attention sur cette expérience intérieure, accueillez les sensations qui viennent…

Laissez faire… Mettez des mots sur ce ressenti :

« Je sens une boule dans la gorge », « Ma poitrine se serre », « J’ai la peur au ventre », « Je me sens rouge de colère »…

Prenez ensuite quelques instants pour ressentir les effets de l’émotion…

Puis dirigez votre attention sur votre respiration, respirez l’air frais qui entre dans vos narines et l’air chaud qui en ressort…

Restez en contact avec votre corps, et laissez la vague de l’émotion redescendre… »

 

 

Source :

« Le petit livre de la bienveillance » de Françoise Dorn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.