Les 7 clés de la santé du corps, du cerveau et de l’esprit (+activités)

Dr Daniel Siegel, spécialiste mondialement connu en neurosciences, nous offre dans son dernier livre une liste de 7 clés pour maintenir notre santé mentale et physique au top. Ces clés s’accompagnent d’activités qui ont notamment pour vertus de favoriser la croissance de nouvelles connexions neuronales, voire de nouveaux neurones.

Ces recommandations s’appliquent à tous âges.

  1. L’introspection
    L’introspection consiste à se connecter avec nos sensations, nos émotions et à devenir observateur de nos pensées et de notre vie intérieure. Pratiquée régulièrement, elle stimule la croissance de nombreuses fibres du tissu cérébral (celles qui contribuent à réguler l’attention, l’émotion et la pensée). Cela améliore aussi l’empathie et la compassion.
    La respiration en pleine conscience est un moyen de pratiquer cette introspection (voir cet article pour la pratiquer). Le scan corporel est également efficace (voir cet article).
    La conscience du temps d’introspection a un autre effet étonnant : il augmente le niveau de télomérase, une enzyme chargée de réparer et préserver les extrémités des chromosomes. Cela contribue à préserver la bonne santé des cellules et augmente notre longévité.
  2. Le sommeil
    Les écrans et les lumières artificielles détraquent notre horloge biologique et nos cycles de sommeil. Cela retarde notre endormissement tandis que notre heure de réveil le lendemain matin ne change pas. Nous cumulons donc de la fatigue.
    Un adulte a besoin de 7 à 9 heures de sommeil. Un ado de 8 à 9 heures. Ce sommeil est essentiel car il assure :
    – une croissance optimale du cerveau
    – une consolidation des apprentissages de la journée
    – une fonction immunitaire optimale
    – une réponse au stress optimale
    – un fonctionnement cognitif optimal (concentration, résolution des problèmes, gestion des émotions, socialisation).
    Pour mieux dormir, nous pouvons tester ceci :
    – éteindre les objets numériques et les écrans au moins une heure avant de se coucher.
    – baisser la luminosité générale une demi-heure avant le coucher.
    – réserver le lit pour dormir et non pour travailler.
    – éviter les sodas, le café ou le thé chargés en caféine le soir. Le chocolat décale l’endormissement aussi.
    – prendre une douche ou un bain chaud avant de dormir.
    – noter les éléments à se rappeler pour le lendemain pour ne pas les garder dans la tête avec le stress de les oublier
  3. La concentration 
    L’attention continue développe le cerveau en faisant circuler de l’énergie dans les circuits cérébraux, ce qui crée de l’information dans certaines zones qui s’activent. Ces neurones activés se connectent ensuite et participent à la croissance du cerveau.
    Pour appendre à se concentrer, il est nécessaire de savoir que le cerveau est conçu pour se focaliser sur une seule chose à la fois. Le mode multitâche est donc à bannir (comme lire en envoyant des textos ou surfer sur internet en parlant au téléphone).
  4. Le repos
    Faire des pauses et se relaxer volontairement est bénéfique pour notre cerveau. Il ne s’agit pas de se distraire mais plutôt de ne rien faire (voir cet article)
  5. La récréation
    Les chercheurs ont découvert que participer à l’exploration spontanée de la vie avec d’autres personnes dans une atmosphère sympathique et agréable où le jugement n’a pas sa place est indispensable pour être heureux et en bonne santé toute sa vie.
    Rire et s’amuser sont deux activités qui contribuent au développement de notre cerveau. Alors, si nous avons perdu le sens du jeu, il est grand temps de s’y remettre car le système d’engagement social du cerveau, ensemble de circuits qui facilite l’apprentissage et lui donne un aspect ludique, se déforme, se rouille et peut même se gripper.
  6. L’activité physique
    Bouger son corps développe le cerveau et maintient en bonne santé physique.
    L’aérobique, dont les mouvements sont destinés à accélérer le rythme cardiaque pendant 30 à 40 minutes est un bon début. Soulever des poids ou pratiquer d’autres exercices de renforcement musculaire stimule aussi le fonctionnement cérébral.
  7. Le partage avec les autres et l’environnement
    La connexion aux autres et à notre environnement rend notre vie plus riche de sens, plus saine, plus sage et plus heureuse.
    La pratique du partage peut avoir 3 aspects :
    – la gratitude que nous pouvons ressentir et exprimer pour être en vie sur cette planète
    – la générosité que nous pouvons manifester envers les autres en nous reliant à eux
    – le don que nous pouvons faire aux autres et à la planète en nous mettant au service de leur bien-être
    Ce partage implique aussi un rapprochement et une interaction avec la nature.

 

Source : « Le cerveau de votre ado » de Dr Daniel Siegel

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂