Les 6 composantes du bien-être psychologique

La notion de bien-être psychologique est principalement défendue par Carol Ryff, professeur de psychologie à l’université de Pennsylvanie.

Ce bien-être psychologique se différencie du bien-être subjectif (ou hédonique). 

Il combine les différentes conceptions du bien-être de la Grèce antique à la psychologie moderne telle que les théories de Carl Jung et d’Abraham Maslow.

Je vous propose de les découvrir.

Les 6 composantes du bien-être psychologique

1) L’acceptation de soi

Cela implique de se comprendre, de cerner ses forces et ses faiblesses (et de s’en servir), de cultiver la bienveillance envers soi-même, de gérer ses émotion. Le fait de se savoir imparfait en fait partie.

 

2) La croissance personnelle

La croissance personnelle signifie que nous sommes ouverts et prêts à développer notre potentiel de manière constante.

On cherche à s’améliorer. Cette croissance s’appuie sur le désir d’apprendre, la curiosité et l’effort. Elle implique de considérer les échecs comme des étapes à la réussite.

 

3) Le but de la vie

Marcher, oui, mais vers où ?

L’idée est de se fixer des objectifs auto-concordants. Ils donnent du sens à l’existence et nous poussent à avancer selon une logique personnelle (et non dictée par les autres). Savez-vous dire « non » par exemple ?

 

4) La maitrise de l’environnement

Le bien-être psychologique passe par le fait de se sentir intégré dans un environnement qui répond à nos spécificités, nos qualités, notre savoir-faire et nos valeurs. Ne pas hésiter à en changer si nécessaire.

 

5) L’autonomie

Nous prenons nos décision en toute autonomie. Nous ne dépendons de personne pour vivre.

 

6) Les relations positives avec les autres

Nos relations contribuent à notre bien-être. Des relations positives impliquent de pouvoir donner et recevoir en toute confiance.

Et là, nous rejoignons aisément les neurosciences qui qualifient notre cerveau de neurosocial (voir cet article).

 

Combien de ces composantes possédez-vous ?

 

bouton lectureConseil lecture :

Je vous invite à lire les deux livre d’Isabelle Filliozat : « Trouver son propre chemin » et « Que se passe-t-il en moi » qui s’intègrent parfaitement à cette démarche de bien-être psychologique.

 

 

source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.