Ce que vous devriez savoir sur votre sommeil et votre métabolisme

Le sommeil ne sert pas qu’à se reposer ! Une « dette de sommeil » a des effets négatifs sur notre capacité d’analyse et de mémorisation, mais ce n’est pas tout ! Le manque de sommeil joue aussi sur des fonctions extracérébrales, en particulier la régulation du métabolisme et du système immunitaire. Fatigués, nous tombons plus souvent malades. Cela peut devenir problématique pour certains, comme les adolescents, qui sont en dette chronique de sommeil. De plus, la restriction de sommeil perturbe la synthèse d’hormones telles que la ghréline et la mélatonine. Et chez l’animal, perturber la synthèse de mélatonine peut provoquer l’apparition de cancers ! Entretien avec Claude Gronfier, chronobiologiste dans l’unité de recherche 846, à Lyon.

 

 

Pour poursuivre sur ce sujet :

 

Passons aux solutions :

Lectures conseillées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.