Comment maitriser son anxiété : 12 solutions à découvrir

Le pointLe magazine “le Point” est parti à la rencontre de l’auteur du best-seller “Anxiété. Les tribulations d’un angoisse chronique en quête de paix intérieure“, Scott Stossel.

Ce brillant éditorialiste de la revue américaine “The Atlantic” témoigne, non sans humour, de son combat quotidien contre l’anxiété. Et il avoue que, pour l’instant, seuls les médicaments (comme le Xanax) parviennent à l’apaiser mais qu’il ne traite ainsi que les symptômes (pas la source). Il se confie aussi sur le caractère héréditaire : ses parents et grand-parents en souffraient aussi. Ceci est confirmé par les dernières découvertes scientifiques : nous ne sommes pas tous égaux face à l’anxiété. Il y aurait un facteur génétique qui expliquerait le degré de vulnérabilité de chacun. Heureusement, des solutions efficaces existent. Nous allons les détailler.

 

L’échelle de l’anxiété

Sur l’échelle de l’anxiété, nous débutons au plus bas avec un hyper-contrôle de soi (quasi insensibilité au stress). S’ensuivent : Inquiétudes et émotivité normales, Anxiété légère, Poussée de stress, Phobies “simples”, Phobies “complexes” et enfin, Anxiété généralisée (pathologie).

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est une émotion qui a pour utilité de nous protéger des dangers. Elle mobilise toutes nos ressources pour faire face ou fuir.

Le déclencheur est une pensée, un contexte, une impression, une incertitude…

A ce moment-là, le cerveau émotionnel s’active autour de l’amygdale qui n’est plus régulé par le cortex préfrontal (raison). Notons que l’hippocampe joue aussi un rôle car c’est le siège de la mémoire des peurs.

Cette domination du cerveau émotionnel sur le cerveau rationnel provoque des réactions viscérales avec la libération d’adrénaline et de cortisol dans le corps.

La gorge se serre, le coeur bat plus vite, le bas-ventre est crispé, on sue, on tremble, on a la chair de poule, le cerveau est confus, on est en hypervigilance etc.

Et cet état s’auto-alimente, créant le cercle vicieux de la peur : au plus j’ai peur, au plus mon corps exprime cette peur, au plus la peur augmente.

 

Les conséquences de l’anxiété

L’exposition répétée à l’anxiété peut avoir de nombreuses conséquences. C’est que nous synthétisait le Huffington Post avec ce schéma :

anxiété

 

Les solutions non-médicamenteuses

Maintenant que nous comprenons mieux le mécanisme de l’anxiété et ses conséquences, passons aux solutions :

 

Sources :

Le Point N°2266 du jeudi 11 février (Violaine De Montclos)

Anxiété de Scott Stossel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.