Exercice de relaxation : imaginer « mon espace de sécurité »

Le docteur Dominique Servant nous explique comment notre imagination peut être une source de relaxation pour diminuer notre stress et clarifier nos pensées.

Voici un exercice qui consiste à visualiser un endroit agréable : « mon espace de sécurité ».

L’exercice de l’espace de sécurité consiste à visualiser un endroit agréable, où vous vous sentez bien. L’image classique retenue par beaucoup est un paysage de mer, ou de montagne, d’une nature radieuse, ensoleillée, calme. 

Mais d’autres endroits plus intimes et plus clos, comme une pièce chez vous, un canapé, un jardin…peuvent aussi très bien convenir. Le plus important est que ce lieu soit associé dans votre esprit à un sentiment de protection et de sécurité. Vous pouvez choisir un lieu que vous connaissez ou un endroit imaginaire, empruntant à différents souvenirs, qui ne correspond pas exactement à un endroit réel. Il peut être difficile de fixer cette image, appréhendez-la comme un tableau impressionniste.

Le but est la perception globale et le sentiment qui se dégage de la scène, plus qu’une reproduction exacte dans ses moindres détails. Parfois, en fixant certains points, vous pourrez mieux visualiser votre image alors qu’elle aura tendance à s’effacer si vous essayez de la voir dans son ensemble. 

Centrez-vous sur des sensations comme les bruits des vagues, le vent, la sensation de chaleur, qui vous aideront à ressentir une détente.

Plus régulièrement vous répéterez les exercices, durant quelques minutes chaque fois, mieux vous parviendrez à bien visualiser une scène. Reprenez la même image au cours des exercices.

 

Texte à lire pour vous guider (vous pouvez aussi l’enregistrer et l’écouter) :

Installez-vous confortablement en prenant bien conscience de votre position de relaxation. Fixez un point dans la pièce où vous vous trouvez. Cherchez ce point partir d’un objet, image,

Centrez-vous sur ce point fixement et regardez-le comme si vous fixeriez la ligne d’horizon. Vous pouvez, au bout de quelques secondes, percevoir que ce point est plus flou et que vous ne le discernez plus aussi nettement qu’au début. Vous pouvez aussi sentir un picotement ou tout simplement peut-être vous est-il de plus en plus difficile de maintenir vos paupières ouvertes. Vous allez, quand vous le souhaiterez, laisser vos yeux se fermer. Quand vos yeux seront fatigués de fixer ce point. Quand vous en éprouverez le besoin, alors et seulement, quand vos paupières vous paraîtront plus lourdes. C’est tout naturellement que vous fermerez les yeux. Vous fermez les yeux.

Centrez-vous sur votre respiration, les mouvements de votre poitrine et de votre ventre. Votre respiration est régulière, profonde et lente. Passez maintenant en revue les différentes parties de votre corps, en vous concentrant sur ces différentes parties et sur la sensation de détente que vous avez ressentie de nombreuses fois lorsque vous vous relaxez. Vos mains, vos avant-bras, vos bras, le visage, la nuque, les épaules, le dos, le bas des reins, les fesses, les cuisses, les les pieds jusqu’aux orteils. Relaxez-vous pendant quelques secondes. Imaginez maintenant un endroit agréable au bord de la mer que vous allez observer. Il s’agit d’une plage bordée de palmiers. déserte loin des tumultes de la ville. vous contemplez le bord de la plage baignée par le mouvement des vagues.Vous pouvez observer le sable doré de la plage, l’écume blanche des vagues qui se détache du bleu intense de la mer. Observez attentivement le mouvement des vagues. Observez bien le contraste entre les couleurs du ciel, de la mer et du sable. Fixez cette image qui vous apparaît de plus en plus nette. Imaginez-vous dans cet endroit paradisiaque et sentez le vent dans vos cheveux et sur votre visage. Vous pouvez aussi voir, si vous y prêtez attention, les palmiers qui bordent la plage. Choisissez un palmier et si vous faites de plus en plus attention, comme si vous vous rapprochiez, vous pouvez voir les feuilles qui bougent bercées par le vent. Cette image devient de plus en plus présente et vous imaginez bien cet endroit agréable où vous aimeriez être. Imaginez que vous êtes face à ce paysage dont vous percevez de plus en plus les détails. Comme si vous vouliez fixer cette image éternellement en prenant une photo, vous allez enregistrer cette image. Pour cela, fixez-vous sur la sensation de bien-être que vous ressentez dans tout votre corps. Ouvrez les yeux tout en maintenant dans votre esprit cette image agréable d’une plage au bord de la mer.

 

Source : « relaxation et méditation » de Dr Dominique Servant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.